1. Les bathymétries

Les méthodes utilisées pour créer les bathymétries présentées dans cette page ont déjà été détaillée ici. Après avoir fusionné les données de la DREAL et de la DDT, on a ajouté le duit non arasé comme expliqué sur cette autre page par le binôme de transport sédimentaire. 

 

1.1 Première situation

 

La première bathymétrie est représentative de la situation avant aménagement : on a d'abord utilisé les données du MNT laser de la DREAL, mesuré avant les premiers travaux. Le lit de la grande Loire a ensuite été ajouté grâce aux données de bathymétrie de la DDT.

 

Bathymétrie de la zone d'étude en situation initiale

 

Dans ce scénario, la petite Loire est partiellement ensablée et l'écoulement à l'étiage se fait uniquement dans la grande Loire. La vitesse derrière le duit étant plus faible, le sédiment s'y dépose, favorisant le développement de végétaux dans la petite Loire.

Pour chaque situation, nous avons défini une carte de Strickler propre à l'aménagement, dont les détails techniques de mise en œuvre se trouvent ici. Dans la situation 1, la petite Loire et le banc de sable ont été définis comme étant complètement végétalisés (bleu), les sous-domaines sont définis à partir de l'image géoréférencée.

 

Zone de Strickler : végétation (bleu), lit (rouge) et champs (vert)

 

1.2 Deuxième situation

 

Si aucun travaux n'étaient réalisés, la petite Loire s'ensablerait et disparaîtrait sous la végétation, réduisant considérablement la largeur du lit du fleuve le long du duit. Pour modéliser cette situation, on a surélevé toute la portion de terrain comprise entre le duit et la rive gauche du fleuve. On a choisi pour cette zone un coefficient de Strickler de 16 correspondant à une végétation abondante.

 

Bathymétrie de la zone d'étude pour la seconde situation

 

Si l'on effectue un zoom sur la zone que l'on a ensablé :

 

Simulation d'un ensablement de la zone après plusieurs années (duit en blanc pointillé)

 

Cette deuxième bathymétrie correspond donc à la situation qu'on obtiendrait si rien n'était fait pour restaurer la petite Loire : en dehors des périodes de crue, l'écoulement est canalisé par le duit sur la rive droite de la Loire.

Dans cette situation la carte de Strickler est identique à celle de la situation 1 puisque l'on ne modifie que la bathymétrie du banc de sable.

 

1.3 Troisième situation

 

Pour remettre en eau la petite Loire, notre groupe a proposé un aménagement basé sur les travaux effectivement réalisés par la DDT. Ainsi, le duit a été partiellement arasé pour remettre en eau le bras mort, même lorsque le débit est faible, et un chenal a été creusé pour améliorer l'écoulement. Les berges ont été aménagées et stabilisées à l'aide de techniques végétales pour diminuer l'érosion et favoriser la biodiversité.

 

Bathymétrie de la zone d'étude après aménagement

 

Cette troisième bathymétrie, proche de la situation actuelle, prend donc aussi en compte les aménagements suggérés par les autres binômes de notre groupe.

Dans cette troisième situation, les sous-domaines ont été définis au regard de l'étude faite par le binôme stabilisation et végétalisation, ils tiennent compte des végétaux plantés en rive gauche.


Zone de Strickler (cliquez pour agrandir)

Powered by Drupal - Modified by Danger4k Webmaster :