Cahier des charges du groupe

Vous trouverez sur cette page notre cahier des charges de groupe qui définit les objectifs du groupe, les méthodes et outils mis en oeuvre pour y parvenir ainsi que la répartition du travail en binômes et les interactions entre les divers aspects du projet. Une description plus précise du travail défini par binôme sera accessible dans les cahiers des charges de binôme.
 
 
  • PROJET DE GROUPE :

La problématique de ce BEI est la suivante : quels bénéfices y-a t'il à remettre en eau la petite Loire?

Cette question majeure amène à se poser les questions suivantes:

1) L'ouverture de la chevrette permet-elle la remise en eau du bras ? C e bras mort risque-t-il de se reboucher naturellement par transport de sédiments? L'auto-entretien du bras est-il possible ? 

2) Quel est l'impact de la réouverture du bras mort sur les écoulements de crues?

3) La réalimentation du bief permet-elle d'améliorer la qualité écologique ?

4) Comment créer un espace de réserve sur le banc de sable entre le bras mort et la chevrette amont?

Retour vers le haut de la page

Ces questions nous ont amenés à la constitution des binômes suivants :

 

  • BINOMES :

- B1 : Marie LE TEXIER et Quentin RUPPERT : Modélisation du transport sédimentaire

- B2 : Guillaume AUBIN et Louis POIREL : Modélisation des situations de crues

- B3 : Sophie LAGEYRE et Pauline PREL : Étude de la qualité écologique de la petite Loire

- B4 : Lucie ALAZARD et Madeleine LEPLAY : Végétalisation et stabilisation des berges du banc de sable

Retour vers le haut de la page

 

  • OUTILS ET METHODES :

Une partie de l'étude consiste à évaluer l'impact du nouvel aménagement sur l'hydrodynamique de la rivière. Pour répondre à cette problématique, les binômes 1 et 2 effectueront une modélisation numérique du cours d'eau en utilisant le logiciel TELEMAC-2D. Une étude sédimentaire sera également réalisée par le binôme 1 à l'aide du logiciel SYSIPHE. Ils étudieront dans un premier temps la situation actuelle pour avoir une base de comparaison. Ils étudieront ensuite un scénario consistant à supprimer complètement la partie de la chevrette qui bloque le passage de l'eau dans le bras. Ils chercheront enfin un aménagement optimal permettant à la fois l'auto-entretien de la petite Loire et la diminution des crues dans la commune d'Orléans.

Le second enjeu est de proposer, en parallèle de l'étude numérique, un aménagement permettant d'assurer la biodiversité du milieu. Pour cela, le binôme 3 se contrera sur les techniques permettant la restitution d'un bon état écologique au milieu aquatique étudié, et le binôme 4 utilisera la littérature du génie végétal pour proposer un aménagement durable de l'île et des berges de la petite Loire. Dans un premier temps, une phase de formation aux techniques appropriées sera nécessaire pour chacun des binômes et un diagnostic de la situation actuelle sera effectué. Ensuite des aménagements seront proposés pour valoriser le patrimoine biologique de ce milieu et assurer la pérennité des aménagements. Le binôme "qualité biologique" tâchera alors d'identifier l'aménagement optimal du point de vue de la qualité biologique, a priori par la méthode de la Valeur d'habitat, qui croise un modèle biologique et un modèle hydrodynamique (modélisation HEC-RAS ou TELEMAC). Le binôme "aménagement des berges et de la réserve" évaluera les coûts du projet.

 

Une restitution globale des résultats permettra d'identifier un scénario optimal de remise en eau de la petite Loire et une évaluation des bénéfices à faire cet aménagement.

Retour vers le haut de la page

 

  • ORGANIGRAMME :

Afin de visualiser de manière synthétique la répartition des tâches entre chaque binôme, nous avons réalisé l'organigramme ci-dessous:

Retour vers le haut de la page

 

  • INTERACTIONS ENTRE BINOMES :

La réalisation d'un projet de restauration d'un cours d'eau nécessite la prise en compte d'un large panel de données et de paramètres. Ceci entraîne entre les groupes une interdépendance très forte, qui n'est peut être pas totalement perceptible à la lecture de ce schéma simplifié.

Retour vers le haut de la page

 

  • DONNEES NECESSAIRES

Pour l'aboutissement de ce projet, un certains nombre de données initiales seront nécessaires :

► Données de topographie et de bathymétrie : Le LRPC de Blois nous a fournit plusieurs relevés bathymétriques ainsi que le Modèle Numérique de Terrain de la Loire dans Orléans

► Données de débit : données de la Banque HYDRO  (http://hydro.eaufrance.fr/)

►Données de lignes d'eau : le site de la DREAL Centre, Unité Système d'Information Lit et Levées, fournit les données de lignes d'eau ancienne pour le calage des modèles

► Données de granulométrie : elles ont été fournies par le LRPC de Blois

► Données biologiques : des études ont été réalisées par la DREAL ; nous pensons pouvoir avoir accès à ces données.

Retour vers le haut de la page

 

  • CONTACTS ENVISAGES :

LRPC Blois : ils nous ont fourni une partie importante des données et propose de nous accompagner dans notre compréhension du site (visite).

DREAL Centre : ils sont impliqués dans un grand nombre de projet de restauration sur la Loire et concentre un grand nombre de données nécessaires à la réalisation du projet.

DDT 45 : ils ont participé au projet et concentre un grand nombre de données nécessaires à la réalisation du projet.

ONEMA : ils sont experts dans le domaine de la restauration des cours d'eau

CIH d'EDF : contraint de réfléchir aux diminutions des impacts environnementaux des aménagements  hydro-électriques, ils possèdent de fortes connaissances dans la restauration des habitats piscicoles

IMFT - Pôle Hydroéco : experts en modélisation hydraulique et hydromorphologique, ils pourront nous fournir un appui technique dans ce domaine

EcoGea : Etudes et conseil en Gestion de l'environnement aquatique

Biotec : Bureau d'étude végétalisation des berges.

Retour vers le haut de la page

Suivant

Powered by Drupal - Modified by Danger4k Webmaster :