1. Historique des crues sur le Val d'Orléans

1.1 La Loire au XIXe siècle

 

La Loire est un fleuve relativement calme depuis la fin XIXe siècle. On déplore au XIXe trois crues majeures et catastrophiques sur une période de vingt ans ayant inondé la quasi-totalité du Val d'Orléans (1846, 1856 et 1866). On détaille dans le tableau suivant les débits constatés à Gien (environ 70 kms en amont d'Orléans) pour ces différentes crues ainsi que les hauteurs d'eau maximales à Combleux et Orléans.

 

Tableau des débits durant les trois crues majeures du XIXe (source : PPRI)

 

1.2 La Loire au XXe siècle

 

Au XXe siècle, une autre crue très importante a eu lieu en 1907 (4050 m3/s). Depuis cette date, aucune crue exceptionnelle n'a été enregistrée, le risque de crue a peu à peu disparu. Toutefois on peut citer trois crues récentes, de moindre envergure, de fréquence décennale voire vingtennale, ce sont les crues de Septembre 1980, Janvier 1982 et Décembre 2003.

  • Septembre 1980 : crue totalement écrêtée par le barrage n'ayant pas entraînée de pic de débit dans la région orléanaise ;
  • Janvier 1982 : crue decennale, inondations des zones internes du type île Charlemagne mais contenue dans le lit endigué, sans risque majeur pour la population ;
  • Décembre 2003 : crue vingtennale de hauteur maximale 4.7 m, contenue par les digues et relativement bien écrêtée par le barrage amont. On a relevé un débit de 2100 m3/s à Nevers (200 kms en amont d'Orléans) et elle a été suivi d’une période d’étale très longue, conséquence de l'écrêtement.

Powered by Drupal - Modified by Danger4k Webmaster :