Glossaire

Parler de l'habitat piscicole en rivière nécessite d'employer des termes spécifiques. Cette rubrique regroupe tout ce vocabulaire complexe que nous nous sommes appropriées tout au long de ce projet. Il a été particulièrement utile lors de nos nombreux entretiens avec des experts, et notamment lors de la visite du site.

Le classement a été réalisé par ordre alphabétique.

 

AAPPMA : Associations Agréées Pour la Protection de la Pêche et du Milieu Aquatique.

Alevin :  Qualifie une larve de poisson vivant aux dépens des réserves alimentaires de son sac vitellin (vitellus) ; stade avant le juvénile.

Anadrome (= Potamotoque) : Se dit d'un organisme vivant en mer et se reproduisant en eau douce.

Benthique : Se dit d'une espèce vivant à proximité du fond.

Benthopélagique : Qualifie un organisme vivant indifféremment dans le milieu benthique (fond) que dans le milieu pélagique (colonne d'eau supérieure).

Biocénose : Ensemble des êtres vivants (animaux et végétaux) qui vivent dans les mêmes conditions de milieu.

Bon état des eaux et des milieux aquatiques : Objectif de bon état chimique et écologique à atteindre pour l'ensemble des eaux en 2015.

Catadrome (=Thalassotoque) : Qualifie les organismes vivant en milieu dulçaquicole (eau douce) et se reproduisant en mer.

Catégorie piscicole : Les rivières sont classées en deux catégories piscicoles distinctes en fonction des populations qu'elles contiennent. La 1ère catégorie correspond à des eaux dans lesquelles vivent principalement des poissons de type salmonidés (Truite, Saumon, etc.). Les eaux de 2ème catégorie abritent majoritairement des populations de poissons de type cyprinidés (Carpe, Barbeau, Gardon, etc.)

Cyprinicole : Zone hébergeant beaucoup de poissons de la famille des cyprinidés (carpes,  brèmes, barbeaux, spirlins, goujons,  etc.)

DBO : Demande biologique en oxygène. C'est un indice de pollution de l'eau qui traduit sa teneur en matières organiques par la quantité d'oxygène nécessaire à la dégradation de ces matières.

Dévalaison : Action pour un poisson migrateur de descendre un cours d'eau pour retourner dans un lieu nécessaire à son développement.

Diversité biologique : Diversité des espèces animales et végétales caractérisant un milieu.

Ecosytème : Ensemble des phénomènes biologiques contribuant à l'évolution d'un milieu naturel, constitué par le biotope et la biocénose.

Élément de qualité : Élément servant à évaluer l'état écologique. Ces éléments peuvent être de nature biologique, hydromorphologique ou physico-chimique.

Etat chimique : Appréciation de la qualité d'une eau en fonction des concentrations en polluants. Il peut être bon ou mauvais.

Etat écologique : Appréciation de la structure et du fonctionnement des écosystèmes aquatiques associés aux eaux de surface. Il considère les critères de nature biologique (c'est-à-dire la présence d'êtres vivants) et physico-chimique. L'état écologique comporte cinq classes : très bon, bon, moyen, médiocre et mauvais.

Etat de référence : se définit comme l'état dans lequel serait le cours d'eau s'il n'avait subit aucune pression anthropologique.

Eurytherme : Qualifie les organismes adaptés pour supporter de fortes variations de température.

Eurytope : Qualifie les organismes qui peuvent vivre sur une plage de profondeurs très grande.

Faune benthique : Ensemble des invertébrés vivant au fond des cours d'eau (ou lacs) tels que les mollusques, les vers, les larves d'insectes.

Fraie : phase de reproduction des poissons

Frayère : Lieu de reproduction des poissons où les oeufs se développent et éclosent.

Géniteur : Poisson sexuellement mature.

Halieutique : Caractérise ce qui est en rapport avec la pêche en rivière ou en mer.

Ichtyofaune : Désigne l'ensemble des poissons d'un écosystème aquatique.

IPR : Indice Poisson Rivière ; cet indice représente l'écart entre le peuplement des espèces de poissons effectivement présents sur site (inventorié lors de campagnes par pêche électrique) et le peuplement que l'on s'attendrait à trouver pour un état de référence (état sauvage, non anthropisé).

Juvénile : Jeune poisson encore incapable de se reproduire mais ne dépendant plus de son vitellus.

Ligérien : Relatif à la Loire.

Limnicole : Se dit des espèces vivantes propres aux lacs et aux eaux douces stagnantes.

Limnophile : Qualifie les espèces qui aiment vivre dans des eaux lentes à stagnantes.

Lithophile : Qualifie les espèces déposant leurs œufs sur ou sous des galets ou du gravier grossier (par ex. : la truite).

Matière Azotée : Paramètre de mesure de pollution. On détermine d'une part NO l'azote oxydé (nitrites et nitrates -contenus dans les engrais notamment-) et d'autre part NR l'azote réduit (organique et ammoniacal).

AncreMigrateurs : Poissons qui se déplacent périodiquement entre leur zone de reproduction et leurs zones de développement (lieu de vie des juvéniles et des adultes).

Montaison : Action de remonter un cours d'eau pour un poisson migrateur afin de rejoindre son lieu de reproduction ou de développement.

Nourricerie (ou nurserie) : lieu de développement des alevins

Pêche électrique (ou à l'électricité) : Les pêches électriques sont utilisées pour faire des comptages de poissons en rivière en vu de recensement. Un stimulus électrique,  causé par une anode et une cathode, permet de capturer facilement les poissons.

PDPG : Plan Départementaux pour la Protection des Milieux Aquatiques et la Gestion des Ressources piscicoles. Plan élaboré par les fédérations départementales pour la pêche et la protection des milieux aquatiques pour 5 ans. Il diagnostique l'état du milieu et formule des propositions d'actions pour atteindre le bon état fonctionnel du contexte piscicole. 

Pélagique : Se dit d'un poisson qui vit dans les eaux proches de la surface ou entre la surface et le fond.
 

Pélagophile : Qualifie les espèces qui dispersent leurs œufs dans la colonne d'eau avant qu'ils ne retombent sur le substrat.

Phosphates : Issus des lessives ou de l'agriculture, les phosphates provoquent (avec les nitrates) dans les eaux de lac ou de rivière, la croissance des plantes aquatiques (phénomène d'eutrophisation). Il s'agit d'une des mesures de la pollution des eaux.

Phytophiles : Qualifie les espèces aquatiques qui pondent leurs oeufs exclusivement sur des plantes immergées (par ex. : carpe, tanche, brochet,...).

Phyto-lithophile : Qualifie les espèces aquatiques qui pondent leurs oeufs indifféremment sur des plantes ou des cailloux (par ex. : le gardon).

Platis : Hauts fonds de berge (habitat privilégié pour la faune et la végétation).

Potamodrome : Se dit d'un poisson qui migre uniquement en eau douce.

Psammophile : Qualifie les espèces déposant leurs œufs sur du sable (par ex. : le goujon et la loche).

Qualité biologique : Qualité de la faune et de la flore.

Qualité chimique : Caractérise la présence ou non de polluant chimique dans l'eau.

Qualité des eaux : Eléments caractérisant les eaux, des points de vue : physiques (matières en suspension, turbidité) ; chimique ; physico-chimique ; biologique (faune, flore).

Qualité microbiologique : Eléments caractérisant les eaux en ce qui concerne les bactéries, les virus...

Qualité physique :  Regroupe les indicateurs suivants : température, densité, conductivité électrique, turbidité, matières en suspension.

Rhéophile : Qualifie les espèces effectuant son cycle vital dans des eaux courantes.

Stenotherme :  Qualifie les organismes ne supportant que de faibles variations de température autour d'une valeur moyenne.

Trophique : Concerne les processus alimentaires dans les milieux naturels. Exemple d'une chaîne trophique : l'oiseau mange le poisson prédateur qui mange le poisson qui se nourrit d'algues.

Powered by Drupal - Modified by Danger4k Webmaster :