Résultats 2D

Sur cette page vous trouverez les résultats obtenus avec les différentes géométrie testées présentées précédemment (les revoir ici).

Afin de pouvoir comparer l'influence des différentes géométries d'épi, nous avons sélectionner les vitesses supérieures à 0.3 sachant que la vitesse imposée en entrée est de 1m/s. 

Résultats

  

Géométrie 1 - Epis droits


Géométrie 2 - Epis inclinaison côté droit

Géométrie 4 - Epis orientés à l'extérieur

Géométrie 6 - Epis forme arrondie

Géométrie 3 - Epis inclinaison côté gauche

Géométrie 5 - Epis orientés vers l'intérieur
Géométrie 7 - Epis forme triangle

Analyse et conclusions

Remarques visuelles

On remarque que les recirculations restent assez faibles et éloignées du premier épi pour toutes les géométries testées.

On observe également que les formes qui brisent le plus l'écoulement, donnent de meilleures recirculations avec des vitesse plus importantes (géométries 1, 3, 4, 6 et 7). 

Profils de vitesse 2 m derrière le premier épi

Dans le but de comparer les vitesses de recirculation derrière l'épi, nous nous sommes placés 2 m après celui-ci et nous avons tracé le profil des vitesses, dans un premier temps, sur toute la largeur du domaine :

NB : pour mieux visualiser le graphique, cliquez ici.

Ce profil confirme bien que les vitesses de recirculations sont du même ordre de grandeur pour toutes les géométries. On distingue cependant très clairement que les géométries qui cassent le moins l'écoulement (épis orientés vers l'intérieur et épis orientés vers la droite) donnent les vitesses de recirculation les plus faibles.

On effectue un zoom en ne prenant en compte que les points situés entre 0 et 1 m du mur, correspondant à la taille de l'épi :

NB : pour mieux visualiser le graphique, cliquez ici.

On observe sur ce graphique que les géométries les plus performantes sont celles comportant les épis à gauche et les épis en triangle : la porte du kayakiste se situant derrière l'épi au milieu, il faut regarder les vitesses de recirculation entre 0.4 et 0.6 m (l'épi faisant 1 m).

Les résultats 2D nous ont permis de prendre en main le logiciel mais d'un point de vue physique, ils ne sont pas très représentatifs. Nous allons donc maintenant passer en 3D.

 

Retour au plan (Etude locale)

Vers Réflexion pour le calcul 3D

 

Powered by Drupal - Modified by Danger4k Webmaster :