Résultats

Le but premier de cette simulation était de voir si oui ou non les îlots participaient aux instabilités observées par les kayakistes sur le parcours réel.
A l'issue de cette analyse, il semble que le parcours sans îlots et sans planches possède des instabilités mais qu'elles restent de faible amplitude.
Ces instabilités ont principalement deux causes :

  • Les phénomènes de sèches
    La géométrie du canal et la forme de l'écoulement provoque la création de bassins derrière la plupart des épis tout le long du parcours. Au sein de ces bassins se développe des phénomènes de sèches, dont on peut déterminer la fréquence théoriquement. Les logiciels d'analyse permettent d'observer ces phénomènes et de confirmer nos hypothèses.
     
  • La géométrie du parcours
    La modélisation de certains épis n'étant pas assez précise et ne comportant pas assez de points de maillage, certains épis possède des angles pointus ne représentant pas la réalité (tous les épis du SEV sont arrondis). Ces irrégularités dans le maillage provoquent des perturbations conduisant à des instabilités dans le parcours et dans certains bassins.
    On peut considérer que ces perturbations numériques permettent d'exciter certaines fréquences propres au bassin puisque les fréquence que l'on observe correspondent à celle que l'on observe également dans le cas du parcours avec îlots (une fréquence en début de parcours à environ 0.12 Hz et une fréquence en fin de parcours à environ 0.055 Hz). Dans le cas du parcours avec îlots, ce seraient les perturbations créées par ces îlots qui exciteraient les fréquences citées ci-dessus. Dans notre cas, ce serait par exemple les perturbations dues à la géométrie des épis. Cela expliquerait également la différence d'intensité observée dans les deux cas, les îlots provoquant des perturbations bien plus importantes.


Cependant, malgré ces problèmes de modélisation numérique, cette étude permet de mieux comprendre les mouvements d'eau se produisant au sein du parcours, principalement par l'intensité des oscillations, qui ne dépassent pas les quelques centimètres et sont donc bien inférieures à celles observées dans la réalité.

 

Retour au plan (Parcours réel avec épis)

Aller à Épis et îlots

 

Powered by Drupal - Modified by Danger4k Webmaster :