Surface de toiture et bassins versant

Dans cette partie nous allons déterminer la surface et le type de toiture des différents bâtiments afin d'estimer nos volumes d'eaux récupérables. De plus nous identifierons les différents bassins versants et leurs exutoires afin de connaître le parcours des eaux de pluies dans le réseau et de savoir ou nous pourrons collecter ces eaux.

Notre étude porte sur le nouveau gymnase du site de l'INP Labège et sur le bâtiment de l'ENSIACET.  Les plans que nous avons utilisés nous ont été transmis par M.Saura, responsable technique de l'ENSIACET, au format DWG. Pour visionner ces plans nous avons utilisé le logiciel "DWGTrueview".

 

  • Le gymnase :

Le cas du gymnase est assez simple, en effet nous avons fait le choix de nous intéresser à un unique bassin versant : le toit du nouveau gymnase (voir plan ci -dessous).  Celui  ci est uniquement constitué de tôle et nous avons donc pu obtenir la surface de toiture directement à l'aide du logiciel DWGtrueview. Ainsi nous avons obtenu :

Agymnase = 1177 m2

Surface au sol du toit du nouveau gymnase ( Source : plans de l'INP fourni par M.Saura ) 

 

  • L'ENSIACET

 

Le calcul de la surface de toiture de l'ENSIACET est plus complexe que pour le gymnase car la toiture de l'ENSIACET est constitué de différents matériaux. De plus chaque toit constitue un bassin versant différent et nous devrons donc prendre connaissance du réseau pour établir les exutoires de nos différent bassin versant.
 

 On peut voir sur la photo ci-dessous que le bâtiment de l’ENSIACET est composé de trois types de toiture :

                - Une plane lisse,

                - Une plane et recouverte de gravillons

                - une inclinée, constituée de taule ondulée

 

Les différents types de toiture de l'ENSIACET ( Source : http://www.inp-toulouse.fr/actualites/constructions/campus.shtml )

 

Remarque 1 : l'eau qui ruisselle sur les cours intérieur est récupéré avec les eaux provenant des toitures, nous considérerons ces surfaces comme des surfaces planes et recouvertes de gravillons, nous ferons aussi l'hypothèse que ces eaux présentent une qualité similaire à celles récupéré sur les toit.

 

Comme nous pouvons le voir sur la photo ci-dessus la toiture de l'ENSIACET est complexe. Il est ainsi long et difficile d'établir la surface de chacune des toitures faisant office de bassins versant. Hors, une étude du réseau interne et externe d'évacuation des eaux de pluies de l'ENSIACET à partir des plans fourni par M.Saura nous a permis de déterminer trois exutoires "principaux" chacun relié à un bassin versant constitué de plusieurs toitures. Ce que nous avons représenté sur la figure suivante :

Les trois bassins versants de l'ENSIACET ( Source : plans de l'ENSIACET fourni par M.Saura )

 

Remarque 2 : Nous ne nous intéressons pour le moment qu'aux surfaces des différents bassins, les commentaires liés au points de raccordement envisagés seront fait dans la partie dédiée à l'étude du site et du réseaux de l'ENSIACET.

 

Il nous faut maintenant déterminer la composition des différentes surfaces car le calcul du volume d'eau récupérable fait intervenir des coefficients relatifs aux types de toiture ( plat, gravier, taules ...etc ...). Nos résultats sont présentés ci-dessous :

 

Surface n°1 :

 

Surface n°2 :

 

Surface n°3 :

 

 

Powered by Drupal - Modified by Danger4k Webmaster :