Mise en 2x3 voies

Les caniveaux existants actuellement ne pourront donc pas supporter l'excédent de débit crée par la mise en 2x3 voies. Il faut alors redimensionner les caniveaux pour une telle surface.

Les ingénieurs ayant réalisé l'étude proposent des caniveaux bétons de 30 cm de hauteur et de largeur.

Nous allons vérifier qu'ils sont bien dimensionnés pour la construction de cette nouvelle voie.

 

  • Comparaison du débit capable et du débit équivalent

Calcul du débit capable de l'ouvrage

On rappelle que le débit capable se calcule par la formule de Manning Strickler :

$ Qc=K \times Rh^\frac{2}{3}\times p^\frac{1}{2}\times Sm$

avec $Rh=\frac{Sm}{Pm}=\frac {0,30 \times 0,30}{3 \times 0,30}= 0,1 m/s $

On obtient alors, Qc=142 L/s

On peut alors déterminer la vitesse à section pleine de l'ouvrage :  $V=\frac {Qc}{Sm}=1,58 m/s $

 

Calcul du débit à évacuer pour la 2x3 voies

 

Dans un premier temps, on cherche à estimer le temps de concentration au point de calcul. On rappelle que celui-ci est la somme du temps nécessaire à l'eau de la plate-forme pour atteindre l'ouvrage de recueil, estimé à 3 min, et du temps en minutes mis par l'écoulement dans l'ouvrage sur la longueur de l'ouvrage. Il s'exprime de la façon suivante :

$ t2 =\frac{L}{0,85 \times 60 \times V(à saturation)}$

Dans notre configuration, $ tc=3min+\frac{120}{0,85\times 60 \times 1,58}=4,49 min$

On obtient alors avec la courbe IDF et les coefficients de Montana pour la région toulousaine : $i_{10}=167,6 mm/h$

Au final, on a un débit à évacuer pour une pluie décennale de Qev= 66,6 L/s 

 

 

On parvient alors à  Qev=66,6 L/s<Qc=142 L/s, le caniveau possède une capacité surabondante.

 

  • Estimation du surdimensionnement

Nous tentons d'évaluer à présent la pluie de retour maximale que les caniveaux peuvent supporter.

Pour un événement pluvieux de retour 50 ans, le débit à évacuer estimé à partir de la formule présentée dans le guide SETRA, est d'environ 100 L/s. Le débit capable de l'ouvrage n'étant pas modifié par l'intensité de la pluie, on a toujours Qc=142L/s. Une pluie de retour 50 ans peut donc être supportée par les caniveaux de largeur et de hauteur 30 cm.

De plus, les coefficients de Montana calculés par Météo France, nous permettent d'évaluer le débit à évacuer pour une pluie de retour 100 ans. On trouve cette fois-ci que les caniveaux, dont le débit capable est de 142 L/s, ne sont pas capables d'évacuer le débit correspondant à la pluie centennale de 310 L/s.

 

  • Mise en place réelle

Dans la réalité, les ingénieurs ont décidé de privilégier des caniveaux circulaires, qui possèdent de meilleures propriétés concernant l'entretien et la gestion.

L'équivalent surfacique d'un caniveau carré de 30 cm sur 30 cm est un caniveau circulaire de 400 mm de diamètre (en réalité 330 mm mais il n'existe pas sur le marché de telles conduites).

On aboutit donc au final à un deuxième surdimensionnement.

Powered by Drupal - Modified by Danger4k Webmaster :