Etude préliminaire

Le résultat du dimensionnement effectué avant la construction de la rocade a mené au choix de caniveaux de 0,25 m par 0,30 m pour évacuer les eaux de ruissellement.

Caniveau LxH = 0,25 m x 0,30 m

Ils ont été dimensionnés pour une pluie décennale s'abattant sur une surface correspondant à une 2x2 voies. Dès lors, on se pose la question de savoir s'ils étaient capables de supporter le passage à une 2x3 voies.

Pour cela, nous effectuons la démarche exposée dans la partie méthodologie générale, en comparant débit capable de l'ouvrage et débit à évacuer.

 

  • Débit capable de l'ouvrage

La formule de Manning-Strickler précédemment présentée :

$Qc=K \times {Rh}^\frac{2}{3} \times  p^\frac{1}{2} \times Sm$

nous permet de trouver un débit à section pleine Qc=109 L/S et une vitesse correspondante Uc=1,45 m/s.

 

  • Comparaison au débit à évacuer pour la 2x3 voies

Dans un premier temps, on cherche à estimer le temps de concentration au point de calcul. On rappelle que celui-ci est la somme du temps nécessaire à l'eau de la plate-forme pour atteindre l'ouvrage de recueil, estimé à 3 min, et du temps en minutes mis par l'écoulement dans l'ouvrage sur la longueur de l'ouvrage. Il s'exprime de la façon suivante :

$t2=\frac{L}{0,85 \times 60 \times V(à saturation))}$

avec L la longueur de l'ouvrage, ici égale à la longueur de notre bassin versant routier c'est-à-dire à 120 m. Pour les calculs qui suivent de débits à évacuer, c'est donc toujours cette longueur qui sera utilisée. La vitesse à saturation a été déterminée précédemment lors du calcul du débit capable.

On rappelle que $tc= t1 + t2$

Dans notre configuration, on a donc : $tc=3+\frac{120}{0,85 \times 60 \times 1,45}=4,62min$

On peut alors déterminer l'intensité de la pluie qui s'abat grâce à la courbe IDF et donc aux coefficients de Montana de la région toulousaine. On obtient :

$i_{10}=164,7 mm/h$

Au final, en utilisant  la formule du guide du SETRA : $Qev=2,78 \times i \times C \times A$, on obtient le débit à évacuer pour une pluie décennale sur la 2x3 voies de Qev= 65,5 L/s

 

On aboutit donc à la relation Qev>Qc ; l'ouvrage possède une capacité surabondante.

Le réseau avait donc été dimensionné pour une 2x3 voies dès l'origine.

 

Remarque complémentaire : la présence de la fente n'est pas un facteur limitant pour évacuer le débit décennal. En effet, des informations de constructeurs nous indiquent que l'absorption moyenne des caniveaux à fente est comprise entre 8,5 L/s et 14 L/s par mètre linéaire. Sur la longueur du tronçon, les caniveaux sont donc capables d'absorber entre 935 L/s et 1540 L/s ce qui est largement supérieur au débit à évacuer. Aussi, le débit capable des ouvrages latéraux n'est conditionné que par la taille des conduites et non par la largeur de la fente d'où les calculs présentés ici et dans les parties suivantes.

 

Powered by Drupal - Modified by Danger4k Webmaster :