Etat des lieux

Dans cette partie nous nous intéresserons plus particulièrement aux variations des polluants issus du trafic routier. La chimie de l'atmosphère est un domaine complexe qui dépend de nombreux paramètres. Afin de cibler notre étude, nous avons ainsi réalisé une étude bibliographique qui nous a permis de dégager les principaux facteurs agissant sur les polluants.

Le flux de circulation sur le périphérique est bien évidemment un des facteurs clés de notre champ d'étude. Les paramètres météorologiques sont également très influents, sans compter l'interactivité des polluants qui joue notamment un rôle dans la formation des polluants secondaires.

Les pollutions et leurs effets se produisent à des échelles de temps et d'espace très variables. Afin de dégager les informations les plus pertinentes et précises possibles, nous avons choisi d'étudier l'évolution des différents polluants sur une année. Quant à la fréquence des relevés de mesure, nous avons dû nous restreindre aux paramètres les plus contraignants.

 

  • Recueil des données

Lors du recueil des données nous avons été confrontées aux réalités du terrain. Tous les paramètres que nous souhaitions étudier ne sont pas mesurés aux mêmes fréquences. En effet, Les polluants de notre étude sont mesurés toutes les heures exceptés le benzo(a)pyrène et le benzène qui sont mesurés respectivement tous les 6 jours et 15 jours.  Une autre contrainte concerne les paramètres météorologiques qui ne sont accessibles pour la plupart qu'à l'échelle du jour.

De plus, des incertitudes existent concernant les stations de mesure des différents paramètres de l'étude. L'ozone est en effet mesuré sur la station "Jacquier" alors que tous les autres polluants sont mesurés au niveau de la station "périphérique" à Rangueil (Cf. carte Réseau de surveillance). Quant à l'ensemble des paramètres météorologiques, ils sont uniquement mesurés à Blagnac, au Nord-Ouest de Toulouse.

Les données recueillies n'étant pas issues du même endroit, les résultats obtenus ne seront pas aussi précis qu'ils auraient pû l'être mais nous permettrons d'observer des tendances. La précision de l'étude étant inévitablement sujette aux données accessibles.

Concernant l'acquisition des données, celles concernant les polluants ont été recueillies par l'intermédiaire du site internet de l' ORAMIP qui met à disposition ses relevés de mesure. Il faut compter environ 10 à 15% d'incertitudes pour ces mesures selon l'ORAMIP. De plus, les mesures sont  parfois indisponibles à cause d'une défaillance technique des appareils de mesures.  Quant aux données sur le trafic, elles nous ont été fournies par la DIRSO.

Le recueil des données météorologiques s'est effectué par l'intermédiaire du site de Météo-France qui dispose d'une base de données publiques présentant les bulletins climatiques quotidiens et mensuels à l'échelle de la France et mensuels à l'échelle du département. Pour obtenir les données dont nous avions besoin, nous avons utilisé le bulletin climatique mensuel du département de la Haute-Garonne qui présente les graphiques des températures minimales et maximales quotidiennes, de l'insolation quotidienne, et des précipitations quotidiennes observées à Toulouse. La vitesse du vent n'étant pas disponible dans la base de données publiques, nous avons contacté Météo-France qui nous les a fait parvenir au pas quotidien (la mesure correspond à la vitesse quotidienne maximale du vent moyennée sur 10 minutes) pour l'année 2009.

 

  • Traitement des données

L'ORAMIP classe ses données de trois façons : donnée validée NN, données non validée (NN) et donnée non déterminée ND. Lorsque les mesures sont ND, nous les enlevons de notre étude. Quand un incident technique se prolonge, les mesures peuvent être ND sur plusieurs jours. Ainsi, notre étude sera constituée de 133 observations journalières car il manque les observations du 7/1/2009 au 31/1/2009 (25 jours), du 1/2/3009 au 2/2/2009 (2 jours) et du 17/2/2009 au 23/2/2009 (7 jours) sur le site de l'ORAMIP.

Concernant les paramètres météorologiques, les données étant sous forme de graphique, nous avons utilisé le logiciel plot digitizer qui est un logiciel d'utilisation libre permettant de numériser des graphiques afin d'obtenir des valeurs plus précises que par simple lecture graphique. 

 

  • Paramètres étudiés

Le tableau suivant présente les paramètres retenus pour l'étude ainsi que leurs principales caractéristiques : 

Paramètres Unité Pas de mesure Station de mesure
NO2 µg/m3 horaire Périphérique
NO µg/m3 horaire Périphérique
CO µg/m3 horaire Périphérique
PM10 µg/m3 horaire Périphérique
Benzène µg/m3 6 jours Périphérique
Benzo(a)pyrène µg/m3 15 jours Périphérique
Ozone µg/m3 horaire Jacquier
Trafic véhicule/h horaire Rangueil
Température min °C quotidien Blagnac

Température max

°C quotidien Blagnac
Précipitation mm quotidien Blagnac
Insolation h quotidien Blagnac
Vitesse du vent m/s quotidien Blagnac

 

Comme l'indique le tableau, le pas de mesure le plus contraignant est le pas quotidien. Nous réaliserons donc notre étude à l'échelle du jour. Celle-ci sera réalisée sur l'année 2009 car l'ORAMIP nous a informé de défaillances techniques concernant certaines mesures réalisées en 2010 (en particulier pour les PM10).

Par ailleurs, nous avons décidé d'exclure le benzo(a)pyrène et le benzène de notre étude  sur l'année car leur utilisation aurait restreint de façon trop importante notre pas temporel de mesure. Nous les inclurons cependant dans l'analyse préliminaire des données.

Powered by Drupal - Modified by Danger4k Webmaster :