Description de fluidyn-NS

LOGICIEL DE MECANIQUE DES FLUIDES NON STRUCTURE POUR LES ECOULEMENTS VISQUEUX


C'est un logiciel du second ordre non-structuré, développé afin d'examiner differents types d'ecoulements visqueux dans des géométries complexes externes et internes. Il peut traiter des écoulements soit à basses vitesses compressibles ou incompressibles, soit subsoniques, transoniques, supersoniques et hypersoniques.

Structure du code

Fluidyn-NS comporte un seul menu graphique comprenant : le Pré-processeur, le Post-processeur et le solveur.

Aspects numériques

Le système est résolu en utilisant une méthode de volumes finis. Les différents domaines sont maillés dans NS( logiciels fluidyn-CAD/GEN à installer...) avec des maillages hybrides (mélange de mailles hexaédriques et tétraédriques) avec la seule exigence d'avoir une continuité entre les faces. Pour les écoulements compressibles, les schémas disponibles sont :

Pour les écoulements incompressibles, une approche de pseudo-compressibilté est adoptée pour la convection, ce qui facilite leur formulation mathématique générale.

Les forces extérieures sont traitées comme des termes sources dans la maille. De plus, l'algorithme accepte des conditions aux limites aux entrée et sortie de l'écoulement pour tous les schémas.

Pour les écoulements incompressibles, le système des équations de Navier-Stokes est résolu pour un nombre de Reynolds moyen, tandis que pour les écoulements compressibles, la moyenne de Favre est employée. La discrétisation spatiale des termes de diffusion utilise une approche de Green-Gauss du second ordre pour résoudre correctement les gradients de l'écoulements.

La discrétisation temporelle est effectuée pour les schémas explicites aussi bien qu'implicites.

Modélisation de la turbulence

La turbulence est traitée avec plusieurs modèles de turbulence algébriques. Le modèle de turbulence à deux équations standards K-epsilon est également incorporé dans le code. L'utilisateur peut échanger interactivement ce modèle standard et un autre modèle k-epsilon (RNG, Chen-Kim, ...)

Propriétés matérielles

Retour au menu général