cas du convergent divergent



introduction : nous avons utilise dans ce cas un maillage adapte a un convergent divergent . Le but de cette etude n'est pas l'ecoulement complet dans un convergent divergent. Ce qui nous interesse ici , c'est le choc a l'entree du convergent (nous sommes en supersonique et le convergent presente un angle ). C'est un calcul assez difficile que Fluid NS sait bien resoudre .

Champs de pression . Vitesse d'entree =1500 m/s



evolution de la vitesse a l'entree du convergent . Vitesse d'entree = 1500 m/s

Vitesse d'entree = 5000 m/s


Variation de l'entropie a l'entree du convergent. Vitesse d'entree =1500 m/s


A l'entree du convergent il y a apparition d'un choc oblique . Au travers de ce choc , la vitesse decroit brutalement et devient parallele a la paroi du convergent . Quand le Mach augmente , le choc devient plus important (la difference entre vitesse amont et aval augmente ) et son angle decroit (le choc est plus proche de la paroi ).

On rappelle que theoriquement , on a un choc pour un mach superieur a 1 ( alors qu'on ne peut en avoir pour un mach inferieur a 1 ).
La vitesse aval peut etre soit subsonique (choc fort ) , soit supersonique (choc faible) . Seul le choc faible est stable . Etant donne qu'on simule un ecoulement stationnaire , c'est celui qu'on doit obtenir .
Enfin , pour un choc faible , nous savons que l'angle du choc decroit quand le Mach augmente .
Ces resultats sont bien compatibles avec l'experience numerique

D'autre part , nous verifions bien qu'a la traversee du choc , la pression et la densite augmentent, ainsi que l'entropie .
L'entropie est censee rester constante de part et d'autre du choc . Si on verifie assez bien cette propriete a l'amont du choc , a l'aval l'ecoulement n'est pas isentropique . Les lignes d'entropie sont paralleles aux lignes de courant , ce qui rappele un choc detache

retour page précédente