• Mode d'emploi
  • 1) Installation des exemples:

    Il a suffit de récupérer un fichier.TAR et de le décompresser pour avoir la librairie installée avec sa structure :tar xvf clawpack.tar .Le désarchivage fournit des fichiers compressés .Z qu 'il faut décompresser avec la commande uncompress *.Z

    Ensuite il a fallu mettre à jour deux variables d'environnement pour que les applications puissent s'executer.

    CLAWPACK   /../clawpack            (les .. correspondent au chemin d'accès à la librairie)

    CLAW  /../clawpack

    De plus il faut vérifier que le chemin d'acces au compilateur fortran est bien précisé : /opt/SUNWspro/bin

    pour avoir le manuel du compilateur il faut taper :     f77 -flags

    2) Mise en oeuvre des exemples:

    Pour cela il est nécessaire d'avoir MATLAB pour pouvoir visualiser les résultats.

    Si on a acces à matlab, il faut mettre à jour le chemin d'accès : /usr/local/matlab/bin et de mettre à jour 2 variables d'environnement afin de pouvoir se servir des instructions fournies :

    MATLAB /usr/local/matlab

    MATLABPATH /../clawpack/matlab

    Un conseil : lire les fichiers README pour savoir à quoi correspondent les exemples et comment les lancer. lire l'index pour savoir ce que contiennent les fichiers.

    3) Exemples d'utilisation

    Ils sont situés dans les répertoires :

    Descriptif des exemples 1D

    Tous les exemples ont été écrits selon la même structure.

    (cliquer ici pour avoir plus de détail concernants les exemples du répertoire applications)

    Mise en oeuvre d'un exemple 1D

    L' exemple étudié est proposé dans la documentation. Il se trouve dans le répertoire clawpack/1d/example et concerne les équations de Burgers en 1 dimension. Pour ce faire il faut tout d'abord affecter le programme compile de la propriété d'exécution afin de l'exécuter pour créer le programme de calcul a.out, exécuté par la commande a.out < data. Le programme crée une série de fichier résultat fort.*. le fichier fort.x contient le maillage, fort.100 les valeurs initiales, et les autres les valeurs sauvées à différent pas de temps. En comparant les résultats obtenus avec ceux fournis ( test.* ), on vérifie bien que le programme ne contient pas d'erreur.

    La visualisation des résultats se fait à l'aide de MATLAB et de la commande :plotq.

    Graphiques MATLAB des résultats

    4) Résolution d'un cas pratique - Les équations de Saint Venant

    Cas général

    La résolution d'un problème pratique se fait en deux grandes étapes.

    Seul le cas 1D sera traité ici. Un cas 2D se résoud vraisemblablememt par une méthode analogue

    Etape 1 : Réécriture du probleme

    Il faut mettre les équations différentielles de départ sous la forme adaptée à CLAWPACK:

    Etape 2 : Ecriture du programme de résolution

    C'est la subroutine claw1 qui résoud le systeme différentiel sans terme source. Dans le cas d'un problème sans terme source, il s'agit de la subroutine claw1so. La subroutine adéquate doit donc être appelée par un programme principal.

    Il faut donc écrire:

    Il est bien sur tout à fait conseillé d'utiliser les sources des exemples et de les adapter au cas à résoudre.

    Cas particulier: les équations de Saint Venant

    Le problème de départ peut s'écrire sous la forme demandée:

                  

    que l'on peut réécrire sous la forme:

    Forme matricielle adaptée:

    Il reste donc à écrire les 4 subroutines et le programme principal comme mentionné ci-dessus. L'exemple traitant des équations d'Euler semble être un bon point de départ, il faut notamment le complèter par une subroutine traitant le terme source.

    retour au sommaire