Rapport



Commentaire du binôme C: Jérôme Cabassot-Joël Lerda


Notre travail a consisté, en un premier lieu, à installer Latex sur nos comptes.Après avoir défini notre PATH, nous avons chercher à rassembler un maximun de renseignement sur ce "traitement de texte" qui nous était entièrement inconnu.

A ce titre, Internet nous a été fort utile. En effet nous avons pu rappatrier un manuel très complet qui nous a permis de nous familliariser avec Latex et de créer nos propres documents. L'addresse du serveur Latex sur le Web est: www.loria.fr/tex/. Multiples renseignements sont disponibles dont le "Joli manuel pour LaTeX2e", guide local de l'ESIEE, par Benjamin BAYART.

Une fois le principe de compilation bien maitrisé, nous avons généré nos premiers documents sous Latex.

Le principal problème rencontré a été l'indisponibilité de certains packages cités par le manuel de Monsieur BAYART. En effet, notre premier souci a été de traduire en français les noms générés automatiquement par Latex tels que Table des matières, Chapitre...

Ce problème a été résolu très tardivement par Marie Elisabeth et Pierre en important de l'IMFT les packages manquants.

Le reste du temps a été consacré à la rédaction du manuel(partie structure et partie affichage mathématiques) en format Latex et à installer le tout sur html. Ainsi, vous pouvez voir dans notre manuel le fichier source de Latex et le fichier final.


Retour au sommaire du compte rendu





Commentaire du binôme D: Pierre Février-Marie Elisabeth d'Ornano


Notre tâche consistait à permettre à tout personne voulant utiliser Latex d'insérer des graphes ou des courbes dans leur document.
Tout d'abord, nous nous sommes rensignés sur les possiblités graphiques de Latex. Après étude, il nous est apparu que l'utilisation de module d'insertion graphique était la meilleure solution pour avoir des courbes sur Latex. En effet, Latex posséde son propre module graphique mais son utilisation est pénible et comme Latex nous permet d'insérer des graphes venus d'autres logiciels, autant en profiter.
Nous avons, donc, utilisé l'insertion graphique de Latex. Pour celà, nous avons devions nous servir de certains packages particuliers: graphics et graphicx qui nous permettaient d'introduire sur notre document toutes les courbes que nous voulions du moment qu'elles avaient le format postcript.
exemple:
Comme on peut le constater la visualisation des graphes sous Latex est difficile. Effectivement, nous n'avons pas Ghostview ce qui entraine un petit contretemps. Pour voir un document, nous sommes obligés pour le moment de passer par un postscript et de visualiser par pageview d'où un problème de définitionde l'image.
Autre petit problème, actuellement les packages graphics, graphicx et french e sont que sur un compte (mfn05).

Pour ce qui est de la conception des images, nous pouvons utiliser tous les logiciels de dessin ou graphique du moment que l'on sauvegarde son graphe sous un format postscript. Pour les images ayant un format gif,tiff ou jpg on peut utiliser le logiciel Xv pour les convertir.


Retour au sommaire du compte rendu





Commentaire du binôme F: Christine Bertier-Aurélie Nicole


  1. Installation du produit
  2. Problèmes rencontrés
  3. Etat actuel
  4. Avenir de Latex2html


INSTALLATION DU PRODUIT

Notre travail était d'installer latex2html sur nos machines.

Nous sommes donc allées chercher les différents éléments nécessaires à son installation sur internet.

Dans un premier temps nous avons récuperé latex2html sur les sites

Le premier pour les fichiers sources, le second pour le manuel et quelques explications pour l'installation, et les troisième et quatrième pour les logiciels annexes.



Les logiciels annexes :

Pour installer latex2html nous avons eu besoin de Perl, netpbm ou pbmplus, une version recente de ghostscript. Le ghostscript n'est pas obligatoire.



PROBLEMES RENCONTRES

Nous avons rencontré de multiples problèmes.

Tout d'abord nous n'avons jamais pu compilé la première version de latex2html que nous avons rapatriée, ainsi que pour Perl et pbmplus.

Ensuite, nous avons récupéré chez un particulier une nouvelle version de latex2html et Perl.

Installation de Perl

La compilation de Perl s'est très bien passée, cette fois-ci.

Perl est un langage qui combine des éléments de langage C, du shell et d'autre langage.

Les instructions pour compiler Perl étaient très bien expliqués, cette compilation c'est donc très bien passée. Voici les instructions qu'il fallait suivre :


Installation de netpbm

En revanche la compilation de netpbm nous a pris beaucoup de temps. Netpbm contient cinq répertoires avec chacun leur propre Makefile (fichier facilitant la compilation) : libtiff, pbm, pgm, pnm, ppm. Dans chacun de ces répertoires il faut choisir un Makefile parmi plusieurs, notamment pour libtiff qui en possède neuf suivant le type de machine sur laquelle on travaille. La seule information qui nous a été donnée dans le manuel est d'utiliser les Makefile.mms dans des cas très particuliers. Le choix des Makefile à utiliser est dur à faire car les programmes sont écrits en langage C, que nous ne connaissons pas.

Par défaut le compilateur utilisé était le gcc qui n'est pas installé sur nos machines. Il faut utiliser le compilateur cc. Cependant si on ne spéficie pas où prendre celui-ci , c'est la version /usr/ucb/cc qui est une version ancienne qui est utilisée, et non /opt/SUNWspro/bin/cc qui est une version plus récente et celle nécessaire à la compilation de plusieurs fichiers de netpbm.

Après avoir compiler par l'intermédiaires des différents Makefiles, il a suffit de lancer make install.

Nous tenons à remercier Isabelle Dast sans l'aide de qui netpbm ne serait pas installé.


Installation de latex2html

Une fois tout les logiciels annexes installés, nous sommes passées à la compilation propement dite de Latex2html. Nous suivons donc les instructions décrites dans le fichier README.

La première étape était de spécifier là où se trouvait le logiciel Perl dans la première ligne des fichiers suivants : latex2html, texexpand, pstogif install-test et makemap.

Dans la deuxième étape, il fallait modifier le fichier latex2html.config pour lui donner les chemins correctes d'acces différents fichiers et logiciel :

L'étape finale est de faire tourner le fichier install-test qui est écrit en perl. Les problèmes sont apparus à ce niveau-là. Le compilateur n'arrive pas à trouver le shell, et on ne sait pas où spécifier le chemin de sh.

Voici le message d'erreur :

Comme tout est écrit en Perl ou en C, on n'arrive pas à résoudre ce problème.


ETAT ACTUEL

Nous avons donc réussi à installer Perl et netpbm, mais nous avons échoué avec Latex2html. Nous avons été bloquées par des problèmes purement informatiques.


AVENIR DE LATEX2HTML

Discussion

LaTeX2HTML has a few limitations in the scope of its application. Perhaps the most important one stems from the fact that LaTeX is ``programmable'', ie new commands can be defined using the underlying TeX language. This means that unless the conversion system replicates a TeX interpreter, the translation is arbitrarily difficult. Although LaTeX2HTML is extensible this must be done manually. Another problem which many users are finding unacceptable is the heavy burden that the current implementation places on their system resources. This however is likely to change in the future.

Despite the above limitations, perhaps the main contribution of LaTeX2HTML is the demonstration of the viability of the text to hypertext conversion route that bypasses the complexity of creating highly interconnected hypermedia documents. In addition, it has been shown that this can be done without sacrificing the power or flexibility of the target language or the delivery mechanism. This is in contrast with other existing conversion tools which currently can convert documents from a given word-processing format into a closed, single-node HTML file.

Some of the most attractive principles behind the operation of LaTeX2HTML can be summarized as follows:




Retour au sommaire du cours