Description du produit


CODE DE CALCUL DE MECANIQUE DES FLUIDES POUR LES ECOULEMENTS MONO ET DIPHASIQUES TURBULENTS


ESTET : Ensemble de Simulations Tridimensionnelles                   d'Ecoulements Turbulents.
                  Résout les écoulements MONOPHASIQUES.

ASTRID : Analyse et Simulation des écoulements                     TRIdimensionels Diphasiques.
                    Résout les écoulements DIPHASIQUES.


retour au sommaire du manuel

Phénomènes physiques pris en compte

Type d'écoulements pris en compte

Type de fluide pris en compte

Aspects numériques


Phénomènes physiques pris en compte

La turbulence :
Elle est modélisée à l'aide du concept de viscosité turbulente pour les deux codes. Pour les écoulements monophasiques ou la phase continue des écoulements diphasiques, on utilise des modèles k-epsilon ou à longueur de mélange. Pour la phase dispersée des écoulements diphasiques, on utilise un modèle d'entrainement local des inclusions par la turbulence de la phase continue (méthode de Tchen).

Fluide compressible ou dilatable.

Phénomènes de dilatabilitè ou compressibilité:
dus aux variations de pression, température, masse molaire.

Frottement sur les parois solides.

Transferts interfaciaux de masse, de QDM ou d'énergie.

retour au sommaire


Types d'écoulements pris en compte

isotherme ou non (où les varaiables transportées seront alors soit la température, soit l'enthalpie).

retour au sommaire


Types de fluide pris en compte

On choisit le type de fluide en choisissant sa nature (air, eau, etc.) ou en spécifiant ses propriétés thermodynamiques.
Par défaut, la viscosité dynamique, la conductivité thermique et la chaleur spécifique sont constantes.

retour au sommaire


Aspects numériques

Les équations sont discrétisées en espace -différences finies ,volumes finis- et en temps sur des maillages structurés -coordonnées catésiennes ou cylindropolaires ou curvilignes-, avant d'être résolues numériquement selon la méthode des pas fractionnaires.

Options numériques générales de résolution:
Pas de temps local (accélère la convergence pour les états permanents) ou pas de temps uniforme en espace et variable en temps.

Options des solveurs :
Convection des variables de la grille vitesse.
Diffusion (Prise en compte des termes de gradients transposés).
Pression (Discrétisation en incrément de pression ou en volumes finis).
Convection-diffusion d'un scalaire par une méthode de volumes finis.

retour au sommaire


retour au sommaire du manuel