Description du produit


1. Le logiciel le plus largement utilisé dans le domaine de la MKF.

2. Caractéristiques.

3. Types d'écoulements.

4. Les différents modules.

5. Conclusion.

Retour au menu du manuel


1. Le logiciel le plus largement utilisé dans le domaine de la MKF.

Fluent prend une part de plus en plus importante sur le marché du logiciel de MKF (35% aux EU, 35% en Europe, 80% au Japon).

C'est un logiciel convivial et très généraliste: il permet de modéliser à la fois des mouvements fluides, des transferts de chaleur, de masse et des réactions chimiques.

Les domaines d'application sont nombreux et variés :


2. Caractéristiques.

* Résolution des équations de Navier-Stokes dans des repères fixes ou tournants

* Technique des volumes finis précise au second ordre.

* Maillages structurés ou non, déformables, du triangle en 2D à l'héxaèdre en 3D permettant une construction simple, rapide et hautomatisée.

* Maillage dynamique, glissant et déformable.

* Maillage autoadaptatifs à la solution améliorant la précision des zones à fort gradients.

* Interpolation automatique de la solution sur le maillage affiné.

* Convergence accélérée par schéma de multigrille.

* Nombreuses conditions limites pour écoulements externes et internes.

* Programmes parallélisés et vectorisés.

retour au sommaire


3. Types d'écoulements.

* Stationnaires ou transitoires, en 2D, 2D axisymétriques ou 3D dans des géométries complexes.

* Laminaires et turbulents (modèles k-eps, RNG ou RSM).

* Transferts de chaleur couplés par conduction, convection et rayonnement avec ou sans source de chaleur internes.

* Incompressibles ou compressibles (subsonique, transonique, et supersonique).

* Mélanges d'espèces avec ou sans réaction chimiques.

* Ecoulements diphasiques dispersés (particules, gouttelettes, bulles) pouvant être inertes, s'évaporer, réagir.

* Ecoulements diphasiques non dispersés (gaz liquides, lits fluidisés).

* Ecoulements en repères tournants

* Ecoulements laminaire non-Newtoniens

* Ecoulements en surface libre et changement de phase

* Ecoulements avec des resistances (filtres, grilles, milieux poreux...)

retour au sommaire


4. Les différents modules.

Le code de calcul Fluent (du moins la partie dont nous avons fait l'acquisition) est en fait composés de plusieurs modules :

* 1 processeurs: prebfc.
              Pour mettre en place la géométrie,
              pour effectuer des maillages 2D/3D structurés
              pour élaborer des maillages 2D tiangulaire ou 3D surfacique.

* 1 interface graphique : Tgrid
               Pour adapter des maillages provenant d'autres source que prebfc,
                pour constituer des maillages 3D tétrahédriques à partir du travail surfacique sur prebfc.

* 2 solveurs : Fluent ou Fluent/uns (selon que l'on utilise un maillage structuré ou non)
                Pour déterminer les modèles physiques, les conditions limites du fluide, ses propriétés...
                pour integrer les maillages de provenances diverses,
                 pour effectuer les calculs.

* 1 post processeur unique intégré à chaque solveur
                 Pour visualiser graphiquement les résultats des calculs.

retour au sommaire


5. Conclusion.

Si certaines entreprises refusent encore d'utiliser Fluent en lui reprochant d'être trop généraliste et en lui préférant des codes qu'elles peuvent bidouiller et adapter à leur besoins très précis, l'intérêt pour l'N7 de posséder un tel logiciel est indéniable, du fait de la richesse et de la diversité des applications qu'il permet, et donc des possibilités d'études qu'il offre aux profs comme aux étudiants.

retour au sommaire