TRACER

Description

Equation de convection-diffusion 1D

Utilisation

Mise en place
Fichiers de données
Exécution du calcul
Exploitation des résultats

Références

Exemple de résultat

Retour au menu des manuels


Description


   TRACER est un sous programme du système LIDO, développé au Groupe Hydraulique Fluviale du Laboratoire National d'Hydraulique d'E.D.F.

   Il permet de calculer, sur la modélisation d'un domaine effectuée par LIDO et à l'aide de variables hydrauliques fournies par ce code, l'évolution d'un ou de plusieurs traceurs passifs. Ces traceurs peuvent éventuellement interagir entre eux, ce qui permet à cet outil de servir de structure d'accueil à l'élaboration de modèles de qualité d'eau.

   TRACER calcule les concentrations des traceurs présents en fonction des conditions hydrauliques, des conditions aux limites, des sources externes et des relations d'interactions entre chaque traceurs.

   Pour cela, il résoud l'équation de convection-dispersion monodimensionnelle.

   Les "entrées" du système sont donc les données hydrauliques fournies par LIDO, permanentes ou non, les concentrations initiales ainsi que les conditions aux limites amont et le cas échéant aval, et enfin les termes sources dus à d'éventuels affluents.

   Les "sorties" du programme sont l'évolution des concentrations au cours de temps, ainsi que les masses de traceurs présentes dans le domaine, et celles passées dans une section donnée.

Retour au Sommaire


Equation de convection-diffusion 1D


   

Retour au Sommaire


Utilisation


Mise en place

   L'utilisation de TRACER est analogue à l'utilisation de LIDO. En fonction des conditions du problème que l'on a choisi de résoudre, on travaillera en régime permanent ou non permanent.

   Une expérience de traçage est par définition non permanente, la concentration du traceur en un point du domaine varie au cours du temps. Donc dans le cas d'une hydraulique stationnaire, il plus rapide de ne lancer LIDO qu'une seule fois pour obtenir la solution permanente, puis de lancer TRACER en utilisant cette même solution permanente. Par contre, lorsque l'hydraulique est instationnaire, les données hydrauliques sont aussi calculées à chaque pas de temps. Dans ce cas, le pas de temps et le nombre de pas de temps sont identiques pour l'hydraulique et le traçage.

   Le répertoire contenant le programme principal ainsi que les fichiers de données est le suivant :

/lido/CODES_LNH/LIDO/code1d_v2p2/sun/TEST/testtracer/PERM ou ../NONPERM

   De façon générale les fichiers de résultats sont en minuscules tandis que ceux de données sont en majuscules.   

Retour au Sommaire


Fichiers de données   

   Comme pour le code LIDO seul, il faut tout d'abord entrer la géométrie du réseau (ainsi que les singularités et la ligne d'eau initiale), les conditions initiales (en régime non permanent), les conditions aux limites ( en régime non permanent : hydrogramme imposé, limnigramme imposé, loi débit-cote ou encore loi de type régulation, et en régime permanent : débit imposé à l'amont, cote imposée à l'aval) ainsi que diverses paramètres indiquant notamment les variables que l'on désire obtenir, et suivant le cas, les variables temporelles.

    Ensuite, il faut indiquer les données propre à TRACER dans les fichiers correspondants (cf ci-dessous).

Les noms de ces fichiers sont explicites (on peut visualiser des exemples de ceux-ci en cliquant sur le fichier choisi) :

(LIDO)        GEOM           Données géométriques

(TRACER)  TCAS             Paramètres numériques du traçage

Retour au Sommaire


Exécution du calcul

   Lorsque tout les paramètres ont été enregistré, on peut exécuter le calcul en tapant la commande lance (en restant dans le même répertoire).

Retour au Sommaire


Exploitation des résultats

   Lorsque l'on utilise le post-processeur RUBENS, le format du fichier à lire est LIDO(LIDONP pour non-permanent).

   Les résultats des calculs effectués par TRACER sont enregistrés dans le fichier ascii res.imp. Mais il est plus pratique d'utiliser les résultats dans le fichier tresult exploitable directement sous RUBENS au format LIDONP. Cependant ce fichier ne contient que les résultats pour les concentrations (pas les masses).

    Les résultats des calculs effectués par TRACER sont aussi enregistrés dans le fichier ascii suivant : tmasse, il contient les masses totales des traceurs dans le domaine à chaque pas de temps, ainsi que le flux de masse de chaque traceur au travers de la section définie dans le fichier des paramètres, à chaque pas de temps. Ce fichier est exploitable par le post-processeur RUBENS sous le format SCOPGNE.

   Le détail des variables utilisées (pour TRACER et tout ses fichiers de données et de résultats) est rassemblé dans le rapport HE-43/94/024B (Note de Principe, Descriptif Informatique et Eléments de Validation du module de Traçage de LIDO).

Retour au Sommaire


Références


   Le détail des variables utilisées (pour TRACER et tout ses fichiers de données et de résultats) est rassemblé dans le rapport HE-43/94/024B (Note de Principe, Descriptif Informatique et Eléments de Validation du module de Traçage de LIDO).

Exemple de résultat

informatique et éléments de validation du module de traçage de LIDO). La mise à jour pour la version 2.2 se trouve dans le rapport HE-43/96/020/B (Codes de calcul LIDO, SARA, REZO et MODULE TRACER v2.2- Mise à disposition).

Retour au Sommaire


Exemple de résultat


   Evolution de la concentration d'un traceur. Les différents fichiers de données sont ceux accessibles dans la rubrique Fichiers de données.

   Il s'agit d'une onde diffusive dans laquelle on place un traceur en x=0 m plus trois apports supplémentaires de traceur aux abscisses x=100 m, x=200 m et x=300 m.

Retour au Sommaire

Retour au Sommaire

Retour au Sommaire

Retour au Sommaire