sommaire

6. CONCLUSION

 L'obtention d'une norme environnementale (par exemple l'ISO 14001) n'est pas un sésame qui ouvre à l'entreneur les portes de la réussite, elle ne lui garantit pas la durabilité - plusieurs entreprises certidiée ferment - pas même l'acceptabilté. Mais elle devient une condition nécessaire pour rester dans la course. Car la raison profonde n'est pas environnementale, elle est économique.

 Nous sommes donc persuadés qu'à un moment ou à un autre de sa carriére, l'ingénieur sera confronté à cet aspect. Ainsi, un des objectifs de notre BEI est pédagogique. Nous devons par ailleur rester humble vis à vis du travail effectué. Ce BEI a pour objectif de comprendre dans les grandes lignes la mise en place et le fonctionnement d'un SME selon la norme ISO 14001, ainsi que le rôle technique que peut avoir l'ingénieur dans son élaboration. Le lecteur n'aura donc pas une vision exhaustive mais une base de recherche qui lui permettra "de parler le même language" que les personnes qui en ont fait une spécialité.

 La mise en place d'un SME ne peut pas être le fruit du travail d'une seule personne. A l'image de notre groupe de BEI, le terme de "management" est essentiel et se référe à une équipe pluridisciplinaire et motivée.

 Le fait que nous ayons choisi une entreprise fictive pour réaliser notre étude n'est pas un hasard. Elle a l'avantage de pouvoir ainsi s'appliquer à n'importe quelle entreprise suivant le choix des études d'impacts qu'elle souhaite faire. La mise en place d'un SME suivant la norme ISO 14001 ayant une structure universelle !