ETUDE DES INFRASTRUCTURES ECOLOGIQUES

Quelles sont donc ces infrastructures permettant à un port de se prétendre écologique et non polluant au plus haut point? C'est ce que nous allons étudier dans ce qui suit. Le port en lui-même possède plusieurs sortes d'installations car elles n'ont pas toutes le même rôle en ce qui concerne la prévention de la pollution. Toutes les infrastructures que nous allons citer ci-après ont été construites en même temps que le port, en 1973. La société de construction avait en effet décidé de concevoir un port qui ne devait rejeter aucun déchet. Les préoccupations principales étaient:

C'est en général un des premiers buts d'un port. Les clients ne sont effectivement pas attirés par un port où l'eau est sombre et où les déchets flottent visiblement autour des navires.

Il faut éviter avant tout que les plaisanciers utilisent leur douche et leur sanitaire, car le système d'évacuation des bateaux est conçu pour que les rejets se fassent directement dans l'eau. Pour cela, des toilettes et des douches surdimensionnées ont été construites et sont ouvertes 24H sur 24. Le fait qu'elles soient spacieuses met les clients à l'aise et ils apprécieront d'y aller régulièrement.

Il faut également éviter qu'ils utilisent le moins possible leur évier à bord car les rejets sont également évacués à la mer. Cela pose donc des problèmes en ce qui concerne la lessive car elle contient de nombreux éléments nocifs pour l'eau (phosphates...). Une laverie automatique est donc à la disposition des plaisanciers, ainsi que des bacs à laver pour ceux qui veulent effectuer un lavage à la main. Ces installations sont à proximité de la capitainerie, sur le quai.

Cela reste en général un problème important car il ne suffit pas de convaincre les plaisanciers d'utiliser une poubelle. Le port de l'Herbaudière s'est en fait intégré au plan local d'élimination des déchets. Des poubelles sont réparties dans tout le port. Il y en a une à chaque ponton, et plusieurs sur le quai. De plus, elles sont toutes différenciées car les plaisanciers doivent trier leurs déchets. Les verres, les huiles et les papiers-cartons sont récupérés pour être recyclés et sont donc triés au départ par les clients. Ils sont ensuite collectés par le district de l'Ile de Noirmoutier. Les déchets solides et liquides sont donc évacués à l'extérieur du port.

Pour pouvoir conserver le Pavillon Bleu, label environnemental témoin de son intérêt pour l'écologie, le port doit en permanence veiller à ce que l'eau soit propre, c'est-à-dire qu'elle réponde aux normes les plus sévères.

Cinq employés nettoient tous les jours le port et le débarrassent des algues ainsi que de tous les objets flottants (malgré les mesures prises).

Des prélèvements d'eau et de vase sont effectués mensuellement et sont analysés par deux organismes: le Laboratoire Départemental d'Analyses Vétérinaires et l'Institut Pasteur de Lille. Après avoir contacté les deux laboratoires, il s'est avéré que le Laboratoire Départemental refusait de nous fournir des analyses sous couvert du secret professionnel. C'est finalement la Cellule Qualité des Eaux Littorales (DDE Vendée, Service Maritîme), en accord avec le directeur du port, qui nous a fourni les analyses effectuées durant ces cinq dernières années par l'Institut Pasteur de Lille.

Nous avons décidé de vous présenter les analyses de l'eau du port de 1995, ainsi que les analyses des boues de 1996.

analyse de l'eau du port (1995)

Nous avons choisi les analyses de l'eau de 1995 car la gamme de temps étudiée est très large. Elle va d'un temps très ensoleillé à un temps couvert. Cela permet donc de voir l'importance du climat sur la pollution.

Il consiste à mesurer les concentrations de coliformes fécaux et de streptocoques fécaux, en bactéries/100ml.

La pluviomètrie a une influence assez néfaste sur la qualité de l'eau. Comme les analyses le montrent, elle augmente la turbidité de l'eau. De plus, les coliformes fécaux et les streptocoques fécaux sont en forte concentration. Cependant, ils ne dépassent quand même pas les normes maximales autorisées par les grilles de qualité. L'eau est donc toujours considérée comme "propre". La pluie augmente également le taux de MES car elle remue l'eau en surface.

analyse des boues (1996)

Les normes sont très strictes. Elles ont été mise en place conjointement par le Ministère de l'Environnement et le Ministère de l'Equipement, et proposées lors de la Convention de Paris du 22 Septembre 1992 pour la protection du milieu marin de l'Atlantique du Nord-est.

En ce qui concerne les métaux lourds, deux niveaux de référence ont été définis:
  • un niveau 1 qui explicite les valeurs au-dessus desquelles une étude serait nécessaire;
  • un niveau 2 déterminant les concentrations maximales admises.

Ces concentrations sont exprimées en mg/kg de sédiments secs.

D'après les analyses, nous constatons que tous les métaux ont une teneur inférieure au niveau d'alerte 1. Les boues peuvent donc être considérées comme non polluées.

Nous avions décidé de modéliser sur Phoenics les recirculations dans le port de l'Herbaudière. Nous pensions effctivement que celles-ci pouvaient influencer la qualité des eaux du port.

Nous avons défini au préalable le maillage du port et des alentours, ainsi que les contours du port en lui-même. Nous avions ainsi défini 22 points. Aprés avoir tenté de faire tourner le programme de façon à obtenir un maillage convenable, nous avons finalement pris contact avec Mlle Roig. Celle-ci nous a expliqué d'une part que l'on ne pourrait pas obtenir de maillage avec ce contour-là et d'autre part, dans le cas d'un port, qu'il faudrait différencier le port et la haute mer.

En effet, il faudrait tout d'abord étudier la zone 1 en étudiant les conditions d'entrée et de sortie (selon les marées) vis à vis du port, puis reporter ces conditions, en les inversant, dans l'étude de la zone 2. Ceci s'avère très difficile sur Phoenics (le maillage est même impossible à réaliser). Il aurait donc fallu utiliser Télémac 2D. Etant donné les complications survenues avec ce logiciel et le nombre d'étudiants devant l'utiliser, nous avons renoncé à faire cette modélisation.

Toutefois, nous avons appris par la suite que les recirculations dans le port sont pratiquement nulles. Elles sont uniquement dues à la marée et ont pour conséquence de renouveller régulièrement l'eau du port. C'est le cas dans la plupart des ports subissant une marée. Les ports situés sur la Méditerranée n'ont en fait qu'une faible circulation et l'eau n'est pratiquement pas renouvelée.


CONSEQUENCES DUES A LA PRESENCE DU PORT DE PLAISANCE