QUELQUES DEFINITIONS

Chlore

Il est injecté dans l'eau lors de son passage dans l'usine de traitement d'Apremont et à différents points du réseau de distribution. Il protège l'eau contre tout développement bactériologique qui pourrait apparaître lors de la distribution. RETOUR

Coliformes

Elle désigne certaines bactéries, les colibaciles, responsables d'infections urinaires et intestinales. Se dit des bactéries gram négatives, présentes dans le côlon, dont la recherche dans l'eau et le dénombrement permettent d'évaluer la contamination fécale. La présence excessive de coliformes est un indice de pollution de l'eau. RETOUR

Conductivité

La conductivité traduit la concentration en minéraux dissous dans l'eau. Elle est proportionnelle au degré de minéralisation et varie en fonctuion de la température. RETOUR

Dureté (TH)

Elle dépend de la consommation de sels minéraux dans l'eau et se situe entre 15 et 20 degrés français pour la consommation domestique. Ces sels minéraux sont à l'origine de la formation du tartre dans les canalisations. Des réglages sont prévus sur les appareils ménagers en fonction de la dureté de l'eau. Le Titre Hydrométrique ou dureté d'une eau correspond essentiellement à la présence de sels de calcium et de magnésium, liée aux terrains traversés. Une eau dure peut entartrer les tuyaux d'eau chaude et augmente le temps de cuisson des légumes. Une eau douce se remarque par l'absence de dépôts sur les récipients. RETOUR

Eau potable

L'eau est considérée comme conforme après examen de 62 critères de potabilité. On contrôle par exemple la présence des nitrates (le taux doit être inférieur à 50 mg/l), la coloration (recherche du taux de fer, de manganèse), la coloration (recherche des taux de matières oxydables et d'hydrocarbures). RETOUR

Eau de source

Eau souterraine captée par aménagement d'une source ou d'un forage et dont la qualité chimique et bactériologique est naturellement conforme aux normes de potabilité. Issue d'un aquifère protégé des pollutions, elle doit être distribuée sans traitement sauf filtration ou décantation lors de l'aération pour éliminer les éléments instables (fer, manganèse...). La minéralisation d'une eau de source n'est pas reconnue par le Ministère de la santé comme conférant de vertu particulière à cette eau contrairement à l'eau minérale.

Nitrate (NO3)

Sel de l'acide nitrique constitué d'azote et d'oxygène. Indispensable à la croissance des plantes, les nitrates sont utilisés pour l'amélioration des rendements agricoles (engrais). Très solubles, ils se retrouvent dans les sols, les nappes et les rivières par infiltration et ruisselllement. Les nitrates sont considérés comme toxiques pour l'homme et plus particulièrement le nourrisson s'ils sont présents en trop grande quantité dans l'eau (>50 mg/l). RETOUR

pH

Le potentiel Hydrogène est un coefficient qui caractérise l'acidité ou la basicité d'une eau. Une eau est acide si son pH est inférieur à 7, basique si son pH est supérieur à 7. Une eau est dite neutre à pH 7. Le pH d'une eau naturelle dépend de son origine et de la nature des terrains traversés. Un pH inférieur à 7 peut provoquer une corrosion des tuyauteries métalliques. Supérieur à 8, il entraîne une diminution de l'efficacité du processus de désinfection au chlore et peut conduire à des dépôts incrustants dans les circuits de distribution. RETOUR

Qualité organoleptique

Désigne l'ensemble des impressions que donne une eau (couleur, odeur, saveur). RETOUR

Streptocoque

Se dit des bactéries gram positive de forme arrondie, qui s'associe en chaînettes. RETOUR

TAC

Titre Alcalimétrique Complet, mesure l'alcalinité d'une eau. Un TAC élevé (>8°F) permet la formation d'une pellicule de calcaire qui protège les tuyaux de la corrosion. Si cette teneur est trop élevée, elle devient agressive et dissout la couche protectrice de calcaire, conduisant à des dépôts, des colorations, voire à la dissolution des métaux des branchements. Si au contraire, la teneur est trop faible (<2.5°F), l'eau devient entartrante. RETOUR

Turbidité

Mesure du degré d'opacité ou de transparence de l'eau. RETOUR