MESURE DES CONCENTRATIONS

 EN PHOSPHORE


 

Les tests

 


La référence admise pour évaluer le phosphore biodisponible est la culture d'algues ou bioessai. Les extractions chimiques diverses, beaucoup plus rapides, tendent à obtenir des résultats analogues pour des essais de routine.

Mais les conditions in vitro ne reflètent qu'imparfaitement les conditions de milieu. Le principe est d'utiliser l'eau ou les sédiments étudiés comme seule source de phosphore pour cultiver une algue test dont la croissance est suiviee jusqu'à l'obtention d'une quantité normalisée du nombre de cellules, en général après 10 à 21 jours. Le résultats est comparé à des cultures effectuées en présence de solutions calibrées d'orthophosphates.

Sur de courtes périodes (moins de 4 heures), on peut mesurer le phosphore immédiatement disponible (P.I.D) que l'on fait absorber à des algues carencées en phosphore. Pour cela, on peut utiliser le phosphore radioactif 32P comme traceur. Cette technique permet en outre de mesurer les vitesses d'échanges, la taille des compartiments et leur temps de renouvellement. Cependant les problèmes posés par ce type d'expérience sont nombreux : on ne sait pas doser facilment l'orthophosphate libre seul, les particules minérales adsorbent très rapidement le P.