Rappel de la problématique
 
 

            Le problème actuel de la retenue de Malause est son état d'engravement avancé. En effet, 1/5 de son volume est occupé par des sédiments qui entrainent un réhaussement de la courbe de remous, une gêne pour l'utilisation de la base nautique de St Nicolas-de-la-Grave et pour la navigation et surtout, un fonctionnement alterré de la retenue et de son barrage en cas de crue du Tarn et/ou de la Garonne.

            Or, l'équilibre de la retenue de Malause doit être respecté car, aménagement artificiel sur la Garonne, son fonctionnement influence l'aval du cours d'eau (chasses, débit d'étiage) et il est sous la dépendance des crues,des pollutions, et du transport sédimentaire en provenance du Tarn et de la Garonne.

            Cette situation a engendré dans le passé un certain nombre d'études. Aujourd'hui, sous l'initiative d' EDF et dans le cadre du programme d'hydro-écologie de la Garonne, le GIS ECOBAG - Groupement d'Intérêt Scientifique ECOlogie du BAssin de la Garonne -souhaite faire le point sur le problème de sédimentation dans la retenue et sur l'efficacité et les conséquences des chasses à l'aval du barrage de Malause.