REALISATION DU MAILLAGE.
 

Deux modules de TELEMAC interviennent dans la phase de réalisation du maillage. Le logiciel de saisie interactive SINUSX permet dans un premier temps de rentrer la bathymétrie qui servira de point de départ au processus de maillage effectué quant à lui par le logiciel MATISSE.
 

Saisie de la bathymétrie.

Le domaine d'étude concerne un tronçon de 265 mètres linéaires.
On dispose d'une série de 24 profils en travers répartis sur l'ensemble de la longueur du tronçon, ainsi que d'un tracé en plan localisant ces profils. Tous ces documents, réalisés à l'échelle 1:200, nous ont été fournis par la D.D.E. de la Réunion.
 
Chaque profil est rentré point par point, en l'absence de table à digitaliser, à l'aide du logiciel SINUSX.  
Chacun d'eux représentant environ 25 points en moyenne, on dispose ainsi des coordonnées d'approximativement 300 points répartis dans l'ensemble du domaine d'étude (en blanc sur le schéma).
Le logiciel RUBENS permet éventuellement de visualiser, sur l'ensemble du domaine, la bathymétrie obtenue par interpolation des valeurs rentrées.
On visualise ainsi la topographie du lit de la rivière avant (à gauche) et après (à droite) le projet d'aménagement.
 

Le surcreusement du lit vif de la rivière est très nettement visible sur l'image de droite. Il a pour objectif d'étendre l'emprise du lit à l'aval du pont de la RN2.
La pente générale du fond du lit recalibré s'établit à 3,2%.
 

Obtention du maillage.

La bathymétrie précédemment réalisée est rentrée dans le logiciel MATISSE, logiciel mailleur de TELEMAC.
 
Après définition d'un contour englobant le domaine d'étude, le maillage est calculé selon différents critères, dont un système de pondération des points rentrés sous SINUSX. Le nombre de noeuds constituant le maillage dépend etroitement de ce dernier point.

Dans notre cas, le nombre total de noeuds s'élève à environ 4000... Soit plus de dix fois le nombre de points composant notre bathymétrie.

 
 

  Retour au sommaire