(d'après les données du BEI 95 sur Aurillac)

Les pré-traitements :

Les collecteurs d'eaux usées véhiculent des matières très hétérogènes et souvent volumineuses.A la station d'épuration, ces eaux brutes doivent subir, avant leur traitement proprement dit, des traitements préalables de " dégrossissage " nommés pré-traitements. Ces derniers sont destinés à extraire la plus grande quantité d'éléments dont la nature ou la dimension constituerait une gêne pour les traitements ultérieurs. Les pré-traitements constituent donc une étape décisive pour assurer un traitement efficace des eaux usées dans la station d'épuration.

Le dégrillage est une opération qui permet :

- de protéger la station contre l'arrivée intempestive de gros objets susceptibles de provoquer des bouchages dans les différentes unités de l'installation.

- de séparer et évacuer facilement les matières volumineuses charriées par les eaux brutes et qui pourraient nuire à l'efficacité des traitements ultérieurs (ou en compliquer l'exécution).

Le dégrillage est assuré par des grilles dont l'écartement des barreaux peut varier :

-- le dégrillage est fin pour un écartement de 3 à 10 mm.

-- le dégrillage est moyen pour un écartement de 10 à 25 mm.
-- on parle de pré-dégrillage pour un écartement de 50 à 100 mm.

Les grilles sont:

- soit à nettoyage manuel,
- soit à nettoyage mécanique : ce sont les " grilles mécaniques " ou " dégrilleurs mécaniques " ( souvent protégés par un pré-dégrillage ); ces dernières sont installées sur les stations de grande importance et même sur celles de faible importance pour diminuer les interventions manuelles ( peu alléchantes ).

Le tamisage assure un dégrillage poussé par filtration des eaux brutes sur toile, treillis ou tôle perforée, à mailles plus ou moins fines.

La quantité de matières solides retenues sur le tamis étant très supérieure à celle retenue pour les grilles, on procède automatiquement à leur nettoyage.

Suivant la dimension des orifices de passage du support, on distingue :

- le macro-tamisage : mailles supérieures à 0.3 mm ; il permet de retenir certaines matières en suspension, débris végétaux ou animaux, les insectes, les brindilles, les algues, les herbes.

- le micro-tamisage : mailles inférieures à 100 microns pour séparer les matières en suspension de très petites dimensions.

Il faut signaler que la technique de macro-tamisage est la seule utilisée de façon courante en station d'épuration.

Les appareils de macro-tamisage utilisables en pré-traitement peuvent être classés en :

- appareils installés au fil de l'eau
- appareils alimentés par pompage

Le dessablage est réalisé pour extraire des eaux brutes les graviers, sables et particules minérales plus ou moins fines, de façon à éviter les dépôts dans les canaux et conduites, à protéger les pompes et autres appareils contre l'abrasion, à éviter de surcharger les stades de traitement suivants.

Il existe plusieurs types de dessableurs plus ou moins importants et efficaces.

Retour