CHOIX DU COURS D'EAU.

A la Réunion, quelques nappes souterraines en altitude existent mais la grande perméabilité du sol (roche volcanique poreuse) limite ce genre de sources. Toutefois elles permettent le soutien du débit d'étiage durant la saison sèche après avoir été alimentées par infiltration lors des crues et des inondations de la saison des pluies. Citons pour exemple la source des hirondelles, sur la rivière Langevin, qui représente une résurgence importante, puisqu'elle fournit un débit de plus de 150 l/s.

De ce fait, le débit des rivières est essentiellement régi par l'intensité des précipitations qui tombent sur leurs bassins versants. C'est pourquoi nous veillerons à choisir le cours d'eau situé dans une zone la plus pluvieuse possible.

Il apparait que :

Le prélèvement s'effectuera donc dans la rivière Langevin.

Retour au sommaire.