Quelques chiffres :

                       

Commencé dans les années cinquante, le remembrement a rectifié 59.29 % des terres en Bretagne.

Fin 1981, la direction régionale de l'environnement estimait, à partir de photos aériennes et d'images satellites, que 150 000 km de haies boisées avaient été abattues par les agriculteurs depuis la fin des années 1940. La cadence ne s'étant pas ralentie, on estime ce chiffre à 200 000 km. Soit une bande de forêt longue de 5 fois le tour de la Terre.

Sachant qu'un kilomètre de haie équivaut environ à un hectare de forêt, la Bretagne aurait ainsi perdu près de la moitié de ses surfaces boisées en moins d'un demi-siècle.

Retour au sommaire du remembrement