BE d'Hydrodynamique Marine

REALIGNEMENT DES CRETES SOUS L'ACTION DU HAUT-FOND


En arrivant sur la barre, la houle "sent" cette variation de profondeur comme l'approche d'une plage. Par conséquent, il se passe au large exactement ce que l'on peut habituellement observer au bord: les lignes de crêtes ont tendance à s'aligner avec les lignes de bathymétrie. Si l'amplitude n'est pas trop grande par rapport à la profondeur, la houle poursuit son chemin sans déferler et va attaquer la plage avec un angle plus faible. La barre joue donc vis à vis de la houle un rôle d'"écran" en faisant en sorte d'uniformiser l'angle d'arrivée des différents régimes de houle.

Nous avons mis ce phénomène en évidence avec 2 exemples sous RIVE. Pour les 2, nous avons utilisés une houle de 2 mètres d'amplitude afin d'éviter le déferlement.


Malgré l'écrasement des images, on voit nettement l'inclinaison des rayons-sur la partie droite des dessins- vers la plage.

Les conséquences de ce phénomène sont importantes; en effet, on sait que la moindre inclinaison de la houle par rapport à la perpendiculaire à la plage est source d'un fort courant latéral qui lui-même entraine un fort débit solide ( sable ) le long de la côte. Même si cette contribution est faible, elle est tout de même dans le bon sens puisque ce transport solide important(environ 300 000 m3 du Nord vers le Sud ) est la source de problèmes sur le littoral basque: déficit en sable sur certai nes plages, affouillement au droit de certains ouvrages ( digues ).

Cependant, ce phénomène est le plus efficace autour de la marée basse ( lorsque le haut-fond se fait le plus sentir ) or ce n'est pas à ce moment qu'on en à le plus besoin; en effet les bancs de sable des baïnes ont tendance à retenir d'eux-même le sable en transit vers le Sud.