UNE AMORCE D'EXPLICATION: LES RIP-CURRENTS


Le long du littoral aquitain, on peut observer des ondulations du rivage: le reflux des vagues qui brisent sur la côte s'organise, et des sortes de chenaux d'évacuation se forment. Les vagues déferlent sur les pointes et repoussent l'eau de chaque côté vers ces chenaux d'où part le reflux (vers les rip-currents).Cette circulation des zones de déferlement vers les zones d'"évacuations" (où le sable est emporté) a tendance à entreteni r -voire développer- ces petits épis de sable que sont ces mini-pointes.

C'est en fait un cycle-à l'échelle du déferlement des vagues- qui s'établit:

Voir aussi l'illustration générale du phénomène de brisant.

En conclusion, nous nous retrouvons donc avec une barre parallèle à la côte et des pointes de sable partant de la plage et perpendiculaires à celle-ci. Là où le rip-current est le plus fort (pointe plus grande) et/ou là où la barre présente une faiblesse, les conditions sont réunies pour qu'un chenal se creuse dans cette barre.
On arrive à une configuration schématique du type :