Choix final retenu

Afin de stocker les eaux pluviales excédentaires, le choix s'est porté sur un bassin à ciel ouvert en eau de 100 000 m3. La surface du bassin serait de 3 hectares et une hauteur de 3m. Le lieu pressenti pour la création de ce bassin est la zone anciennement inondable, mais désormais protégée par la digue. Cette zone est en cours d'urbanisation, mais possède encore de nombreux espaces libres. Les raisons de ce choix sont multiples:

Le sous-sol d'Agen est difficilement accessible à cause notamment de vestiges archéologiques, ce qui limite les possibilités de bassin enterrés.

Le choix d'un bassin à ciel ouvert est la solution la moins chère. Les aménagements d'Agen ont déjà coûté beaucoup d'argent et ce bassin peut être considéré comme du luxe (vu les hypothèses défavorables choisies).

La surface au sol considérée est suffisamment grande pour créer un parc de loisir entourant un petit lac.