Calculs par la méthode des volumes

Le calcul se situe dans une hypothèse très défavorable, mais néanmoins réaliste. Il s'agit du cas de la Garonne en crue à Agen, ce qui implique une fermeture des clapets du réseau d'assainissement. Si une pluie d'occurence décennale intervient pendant cet événement, le réseau d'assinissement ne pourra pas évacuer le volume de pluie ruissellée.

De plus, les nouveaux aménagements faits à Agen (les digues) sont des remparts à une évacuation normal dans la Garonne.

La méthode des volumes donnent les résultats suivants :

Coeff d'apport0.0722
Surface active524 m2
Débit de fuite10 m3/s
Débit par hectare de surface active6.8 (mm/H/ha)
Hauteur spécifique (mm)21
Volume de stockage110 000 m2

Le volume nécessaire de stockage est relativement important, mais l'ordre de grandeur est raisonnable par rapport aux bassins de retenue de ce type.