2. PRESENTATION ET DISCUSSION DES RESULTATS


  1. Bathymétrie
  2. Cas 1
  3. Cas 1 bis
  4. Cas 2
  5. Cas 3
  6. Cas 4
  7. a. Bathymétrie:

    La première étape dans l'utilisation du Logiciel Rives consiste en la création de données.
    Nous avons ici discrétisés notre côte en 25 points (la limite étant de 30 points), et disposés d'un échantillon de 44 points à profondeur connue. La détermination de ces derniers, s'est effectuée en les plaçant directement sur les quatre isobathes dont nous disposions. Autrement dit, nous n'avons ici que des points à -5m,-10m,-15m et -20m. Peut être aurait-il été bon d'extrapoler certains points, pour avoir un échantillon plus varié de profondeurs, et ainsi éviter que le calculateur ne le fasse lui même. L'isobathe -5m est bien entendue plus fournie que celle à -20m, du fait de sa géométrie plus accidentée (plus on s'éloigne de la côte, et plus celles-ci deviennent rectilignes, exepté dans le cas d'une faille).
    En ce qui concerne les angles, nous déterminons en chaque point l'angle que fait l'isobathe et l'axe Ox, compris entre pi et -pi, et lui rajoutons pi.
    Enfin, dernière remarque , la signification du paramètre NP(nombre de parois) reste floue. Pour une bonne utilisation du logiciel, il semble que ce nombre doit être égal à NC (nombre de coins), et non NC-1 comme il semblerait logique. En effet, dans ce dernier cas, il semble tracer une ligne imaginaire entre le point 1 et le point N-1 de la côte, occultant complètement la zone de calcul comprise entre cette ligne et l'axe Ox.
    Retour au sommaire