Remarques préalables sur l'étude réalisée



Voici comment nous avons envisagé l'approche du problème :

1- avant de nous lancer dans l'étude technique de l'assainissement de la ville d'Aurillac, il nous a paru nécessaire de situer le problème dans son contexte général : qu'est-ce que l'épuration? Quelle place tient-elle dans la politique de l'eau?
Afin de donner au lecteur quelques repères essentiels à une bonne compréhension de l'exposé, nous avons ensuite décrit de façon synthétique les principaux procédés mis en oeuvre actuellement en matière d'épuration.
Cette description est surtout qualitative et vise à donner une idée générale mais suffisamment précise des grandes techniques d'épuration.
Cette première partie qui traite des généralités sur l'épuration a donc nécessité tout un travail de recherche bibliographique et un gros effort de synthèse.

2- après avoir introduit la notion d'épuration, nous nous sommes placés dans le cadre de notre région, et nous avons réalisé l'étude du système d'épuration de la ville d'Aurillac.
Cette deuxième partie est donc une étude technique qui a demandé un travail de recueil et de tri de données.

3- connaissant le fonctionnement du système d'assainissement d'Aurillac et sa région, nous nous sommes proposés de faire l'étude d'un cas particulier : une nouvelle industrie décide de s'installer à Aurillac. Elle va engendrer, par le rejet de ses effluents, de nouvelles charges polluantes, tant en nature qu'en volume. On veut savoir si cette nouvelle implantation est réalisable ou pas, par rapport aux capacités du système d'épuration existant, et tout en garantissant la protection des rivières de la région et de l'environnement. L'étude a été réalisée en utilisant des formules classiques de dimensionnement des stations d'épuration.

4- enfin, nous avons tenu à préciser tous les ouvrages et toutes les sources de données qui nous ont permis de réaliser notre étude.