Motivations humaines

Plages artificielles 

Sans ouvrage
Avec butée de pied
Suspendue
A marée

Plage semie-artificielle

 Plages artificielles 

     Retour sommaire

      

Motivations humaines, prix, techniques ...

 L'expansion hôtelière a favorisé la construction de plages artificielles, notamment sur la côte d'azur.

Comme son nom l'indique, la plage artificielle comporte un terre-plein sableux gagné sur la mer, dans une zone où il n'existe pas naturellement, terre-plein bordé par une bande où les fonds sableux décroissent progressivement jusqu'à environ 1,5 m.

Pourtant, la vraie plage artificielle est relativement étroite par rapport à la surface hors-d'eau. Il faut savoir que seulement 10 % des "plagistes" sont en général dans l'eau ; cette "frange est donc suffisante".

 Le dimensionnement des plages hors-d'eau est à faire sur une base de 8 m² par baigneur pour les plages de "luxe", à 5 m² pour les plages urbaines. on peut observer environ 1,5 personne/m² en haut des plages à pleine mer. Le prix des plages variant de 70 F/m² (plage sans ouvrage) à 450 F/m² de plage hors-d'eau, on comprend que les ingénieurs et architectes désirent des cotes d'ouvrages les plus basses possibles.

 Les matériaux nobles (sables ou gravillons) sont à utiliser jusqu'à -1,5m. On choisira un gravillon qui s'émousse rapidement en mer (3-8 mm). La granulométrioe doit être serrée pour éviter de donner un aspect moucheté à la plage.

Pour éviter toute inondation, notamment en hiver, la chaussée oules installation en haute de plage doivent être au moins situés 1,5 m au-dessus de la cote haut de la plage.

Enfin, la mer remaniant sans cesse le sable des plages, il faut prévoir un coeffivient de sécurité de 1,5 sur le volume de sable à apporter par rapport à celui prevu sur la plage.

        

   

Les différents profils de plages artificielles  

Les constructions doivent être à même de résister aux actions de la houle et de la marée pour éviter que les matériaux déposer ne soient entrainés. Il convient cependant de noter que ce genre d'ouvrage risque de "mal viellir" avec le temps, car le courant littoral risque d'entrainer des transports de sable, et la plage sera, à plus ou moins court terme, à refaire.

On distingues quatre types de plages artificielles :

        

 Profil sans ouvrage

C'est le profil le plus économique qui est à utiliser chaque fois que les fonds naturels ne descend pas trop vite et qu'un soubassement en matériaux de petit calibre peut être édifié (généralement au buldozer).

  

    

     

   

   

 Plage à butée de pied

Lorsque les fonds descendent rapidement, les matériaux rapportés doivent être buté par un cordon d'enrochement ; celui-ci, construit par le clappage de chalands est arasé à -3 m environ. Ce type d'ouvrage nécessite un important équipement génie civil. Ce type de plage artificielle n'est pas économique.

         

  

   

        

 Plage suspendue

Une plate-forme arasée à 1,5 m, est mise en place à l'abri d'un ouvrage en enrochement. La plage artificielle est construite sur cette plate-forme. Ces plages sont à l'abri des fortes houles qui déferlent sur la butée ; en revanche, les faibles houles sont amplifiées par la diminution de la profondeur, ce qui apporte, même par temps calme, une agitation bénéfique pour lutter contre la pollution de la masse d'eau.

   

   

   

  

   

   

   Plage à marée

Un ouvrage parallèle au rivage arrête la houle de basse mer : il en résulte que le talus du bas peut être assez raide.

    

   

    

 

Un compromis interressant : les tombolos

La mise en place de petites digues réguliérement espacées en face de la côte, permet de crée des zones de calme et de recirculation qui favorisent l'avancer de la plage sur la mer.

L'avantage est un impact environnemental moindre sur la côte (pas d'apport de matériaux tout-venant ...).

Les deux inconvénients sont :

      Premièrement, les zones de recirculation induisent des problémes de stagnation d'eau au niveau de la plage (probléme d'hygiéne notamment), 

      Deuxièmement, cette solution nécéssite bien la présence antérieure de plage. C'est parcontre un excellent moyen pour gagner sur la mer.