Ce phénomène est primordial car la plus grande partie des sédiments provenant de la rivière se déposent dans l'estuaire, ce qui a tendance à en diminuer petit à petit la profondeur. Cela gêne alors l'accés des navires, et réduit ainsi le commerce. L'estuaire ne joue alors plus le rôle économique dont il profitait. Deux processus provoquent la déposition des sédiments:

Cela n'explique tout de même pas comment de si grandes quantités de vase sont prises au piège, puis accumulées et acheminées vers la côte. Trois facteurs peuvent cependant intervenir:

Le transport des sédiments est différent selon la nature des estuaires.

Les grosses particules se déposent au fond et les autres sont transportées dans la mer où la floculation et la réduction des vitesses de courant entraînent une déposition rapide. A la source de l'estuaire, une barrière de sédiments grossiers se construit et la ferme petit à petit.

Les courants d'eau salée sont suffisamment forts pour déplacer les sédiments plus loin que le point zéro. Ceux qui proviennent de la rivière ont floculés au contact de l'eau d'une salinité supérieure. La turbulence et les fortes concentrations de sédiments en suspension favorisent alors la floculation des boues. Un mélange de sédiments marins et fluviaux est ensuite transporté vers le large jusqu'à l'endroit où le mélange eau douce/eau salée est suffisamment faible pour les laisser se déposer.

Etant donné l'influence de la force de Coriolis dans ce type d'estuaire, la déposition dépend de l'hémisphère où nous nous trouvons. Au Nord, les sédiments marins tombent sur les rivages situés à gauche et ceux des rivières à droite; au Sud, le phénomène est inversé.

Les sédiments sont générallement en faible quantité. Ce sont surtout des matériaux sableux qui se déposent à l'entrée de l'estuaire et ne vont pas plus loin.

Ces dépositions de sédiments doivent donc être surveillées afin que les estuaires soient protégés. Il faut donc également étudier la marée pour en évaluer l'influence.


PROPAGATION DE LA MAREE