Conclusions

            Les formules de transport littorales globales citées dans la littérature permettent d'obtenir une estimation rapide de la dérive annuelle le long de la côte aquitaine. La formule du LCHF confirme la validité de notre climat de houle déterminé cependant avec trés peu de données.
            De plus, il convient de préciser que les formules de transport solide ne sont valables que dans le cas d'étude de transport et dans aucun cas pour déterminer avec précision les mouvements de 'tous' les grains de sable. En effet, à l'heure actuelle personne n'arrive à coupler un modèle correcte de transport sédimendaire à petite échelle avec un modèle d'hydrodynamique. Ceci sera surement possible dans un très proche avenir, lorsque les temps de calcul seront réduits grâce aux machines de plus en plus puissantes.