Introduction

            Suite à l'intervention d'Hélène Howa dans le cours d'hydrodynamique, il nous est apparu que l'influence de la houle sur l'évolution morphdynamique d'une côte sableuse ne peut être négligée. De plus, alors que la marée est un phénomène déterministe, le caractère aléatoire de la houle rend son introduction au sein d'un modèle morphodynamique plus délicate : la détermination d'une houle représentative au regard du transport est en particulier complexe.

    La première partie consistera à étudier statistiquement les houles reélles pouvant affecter une côte sableuse dans le but d'établir un climat de houle annuel indiquant les pourcentages d'occurence des différents types de houle (hauteur, période, incidence).

    Le critère de choix pour la houle représentative concerne donc sa capacité à induire une dérive littorale conforme à la dérive mesurée ou estimée. La deuxième partie traite donc des formulations décrites dans la littérature pour estimer cette dérive.

    Les formules globales de transport littoral ne permettent cependant pas d'introduire dans le modèle morphodynamique des champs de transport réalistes, particulièrement dans les zones à fort courrant (baïnes ou embouchures de lagunes). Nous essayerons donc de décrire la génération de ces courrants et le principe des modèles de houle.