I. Introduction

II. Repartition du travail

III. Articles de journaux


I. Introduction

Dès 1957, le surf fait son apparition sur la Côte Basque. Aujourd'hui encore les vagues de Biarritz, St Jean-de-Luz et Anglet connaissent un succès incontestable.

La Société d'Equipement des Pyrénées Atlantiques, partenaire du développement local, a été amenée à travailler avec des sociétés de l'industrie du surf, et a très vite pu mesurer l'acquis mais aussi le potentiel qui existait autour d'un marché de la glisse en pleine explosion.

C'est dans ce contexte qu'elle s'est intéressée aux " vagues artificielles ". Il s'agit de créer une vague de " meilleure qualité " par adaptation des fonds sous-marins. Cela a déjà été réalisé avec succès en Australie et en Californie ; les spots the cables et the chevron reef en sont des exemples.

La SEPA s'est tournée vers les élèves du département hydraulique de l'ENSEEIHT pour leur proposer d'étudier ce projet. Elle nous a donc confié la pré-étude du site de Ste Barbe à St Jean-de-Luz.

Parallèlement, la SEPA est rentrée en contact avec Joël de Rosnay, figure du surf en France puisqu'il fut dans les premiers à pratiquer le surf sur la côte basque mais aussi homme de science puiqu'il est Directeur de la stratégie de la Cité des Sciences et de l'Industrie de la Villette.

 

II. Répartition du travail

 

Composition des binômes

    Binôme A             
    Guillaume Brard             

    Alexandre Perchat             
    Binôme B             
    Olivier Antibi             

    Eric Valette             
    Binôme C             
    Cécile Borras             

    Delphine Cayrol             

 

III. Articles de journaux

Marine artificial reefs
Great reef for Surfers' Paradise UK
Finart - The wawe of the future


top
Haut de la page