Glossaire


 

 

VOCABULAIRE DU GUIDE

CARTES SHOM

- carte détaillée de la baie, donne des renseignements sur la mer proche

- la carte SHOM de la baie est consultable dans l'introduction (III-2 Cartes ) sous 4 formats différents

BATHYMETRIE

- description des fonds sous-marins

- se présente généralement sous forme de carte avec des isobares, échelle 1/2000e.

ROSE DES VENTS

- représente la moyenne des vents pour toutes les directions

- étoile dont la longueur des branches est proportionnelle à l'intensité de la direction représentée

- Disponible : rose des vents mensuelle à Socoa 1993-1997

                    rose des vents mensuelle au Musée de la mer, Biarritz 1993-1997

DONNEES DE HOULE

- fiche synthétique de mesure de houle

- répartition mensuelle des mesures

- corrélogramme hauteurs/périodes

-nombre d'évènements par an selon la hauteur

- période de retour

MOUVEMENTS SEDIMENTAIRES

La nature, l'origine et les mouvements des sédiments, ainsi que les évolutions des fonds et du littoral sont définis à l'aide des données :

    - géomorphologiques (granulométrie, minéralogie...)
    - hydrodynamiques (vents, courants)
    - fonds (topographie, bathymétrie...)

LA LOI "LITTORAL"

La protection et l'aménagement du littoral sont régis par la loi "littoral", complément du décret du 25 Août 1979. Son rôle est de promouvoir une politique spécifique d'aménagement, de protection et de mise en valeur. En règlementant les constructions côtières, elle protège le patrimoine naturel et socio-économique et stoppe toute privatisation.

SMVM 

L’Etat a mis en place un nouvel outil : les schémas de mise en valeur de la mer (SMVM) . Ils sont soumis pour avis aux communes, aux départements et aux régions intéressés, puis approuvés par décret en Conseil d’Etat.

Le décret 86-1252 du 5 Décembre 1986 en fixe les objectifs.

ETUDE D'IMPACT

Elle est imposée par la loi du 10 Juillet 1976 relative à la protection de la nature à travaux d'aménagement côtier dont le coût total est égal ou supérieur à 6 millions de francs. Dans le cas du site australien, The Cables, l'étude du reef a nécessité pas moins de 3 millions de francs; le budget de la construction a été évalué à environ 6 millions de francs.

 

VOCABULAIRE  NUMERIQUE

MAILLAGE

Discretisation du domaine de calcul en volumes elementaires appeles mailles

ARTEMIS

Module de TELEMAC traitant les problemes de houle

TELEMAC

Code de calcul devellope par EDF et permettant de resoudre les problemes d'ecoulement a surface libre.

TABLE A DIGITALISER

Outil permettant de numeriser les coordonnees de points.

 

VOCABULAIRE DE LA MAREE

AGE DE LA MAREE

intervalle de temps entre la syzugie et le maximum de marnage qui suit

AMPLITUDE

différence entre la hauteur d'une pleine mer ou d'une basse mer et le niveau moyen. Ce terme est souvent utilisé à tort pour désigner le marnage.

BASSE MER (BM)

niveau le plus bas atteint par la mer au cours d'un cycle de marée.

COEFFICIENT DE MAREE (C)

quotient du demi-marnage dû aux composantes semi-diurnes par l'unité de hauteur. Il est exprimé en centièmes. Les valeurs des coefficients correspondant aux pleines mess de Brest sont publiés dans l'Annuaire des marées des ports de France.

COURANT

déplacement horizontal de particules d'eau de mer, caractérisé par une direction et une vitesse.

DECLINAISON

angle que fait la direction d'un astre avec le plan équateur.

ECHELLE DE MAREE

planche graduée servant à lire directement la hauteur de la marée par rapport au "zéro de l'échelle ", situé de préférence au niveau zéro hydrographique.

ESTRAN

bande côtière comprise entre les niveaux atteints par les plus hautes mer et les plus basses mers, alternativement émergée et submergée, il est limité par la laisse de pleine mer et la laisse de basse mer.

ETALE

intervalle de temps pendant lequel le niveau de la mer reste sensiblement stationnaire, on parle, selon le cas, d'étale de basse mer et d'étale de pleine mer.

HEURE DE MAREE

- pour la règle des douzièmes, un sixième de l'intrevalle
- pour l'utilisation des tableaux et cartes de courants, temps exprimé en heures de temps moyen (temps de la montre) qui sépare de la pleine mer la plus proche.

INTERVALLE

temps qui sépare une pleine mer et une basse mer consécutive

LAISSE 

niveau atteint par la marée à la pleine mer ou à la basse mer.

SEICHE

petite oscillation de courte période du niveau de l'eau qui se superpose à la marée, souvent recontrée dans les rades et les ports.

SYZYGIE

position qu'occupe la Lune en conjonction ou en opposition avec le Soleil (terme général pour Nouvelle Lune et Pleine Lune)

TYPE DE MAREE

classification de la marée selon l'importance relative des composantes diurnes et semi-diurnes.

UNITE DE HAUTEUR 

demi-marnage de la marée de vive-eau qui suit une syzygie.

VIVE-EAU (VE)

période pendant laquelle le marnage passe par un maximum, après une syzygie.

ZERO HYDROGRAPHIQUE
OU ZERO DES CARTES

niveau de référence à partir duquel sont comptés positivement vers le nadir les sondes portées sur les cartes marines et positivement vers le zénith les hauteurs de marée. En France, le zéro hydrographique est voisin du niveau des plus basses mers théoriques.

 

VOCABULAIRE DE LA VAGUE

H

Hauteur de houle

Ho

Hauteur de la houle au large

d

Profondeur

Lo

Longeur d'onde de la houle en aux profondes

L

Longueur d'onde

CAMBRURE

H/L

REEF

Relief sous marin qui provoque le deferlement d'une vague.

TAKE OFF

Designe le mouvement du depart du surfeur sur la vague, la zone de take off est la zone du depart.

TUBE

Etre recouvert par le deferlement

SECTION

Designe les differentes parties d'une vague:
Section rapide, section lente, section molle, section tubulaire, section qui ferme...

PIC

Designe l'endroit exact du deferlement sur la vague entre la mousse et l'epaule.

EPAULE

Partie decouverte (a la sortie du tube si il existe) la plus proche du pic, c'est la partie ideale pour enchainer des manoeuvres car elle est puissante et porte bien le surfeur.

REGLES de PRIORITES

Le surfeur le plus a l'interieur de la vague, dans le tube, ou le plus proche du pic a la priorite.

LONGUEUR D'UNE VAGUE

Plus une vague est longue plus le temps de surf est long.

 

VOCABULAIRE DU SURFEUR

BEACH BREAK

vague sur fond de sable, non loin du bord.

POINT BREAK

vague deferlant le long d'une anse d'une anse formee par la cote.

REEF BREAK

vague sur fond rocheux ou de corail.

SHORE BREAK

vague du bord.

LINE UP

zone ou le surfeur attend la vague pour demarrer.

SWELL

houle.

GLASSY

mer lisse.

CHOPPY

mer avec du clapot.

ON SHORE

vent de mer ecrasant les vagues.

OFF SHORE

vent de terre levant les vagues.

SPOT

endroit ou les vagues sont propices au surf.

SET

serie de vagues.

SESSION

moment passe dans les vagues.

 

MANOEUVRES DU SURFEUR

NATURAL FOOT

debout sur le surf le pied droit a l'arriere.

GOOFY FOOT

debout pied gauche a l'arriere.

FRONTSIDE

debout face au deferlement.

BACKSIDE

debout dos au deferlement.

TAKE OFF

depart, descente de la vague.

BOTTOM TURN

virage en bas de la vague.

ROLLER

virage en haut de la vague.

OFF THE LIP

virage sur la levre de la vague.

CUT BACK

virage sur l'epaule de la vague pour revenir vers l'ecume.

TUBE

Etre recouvert par la vague.

FLOATER

glisse sur la crete puis sur l'ecume.

REENTRIE

roller a la jonction ou la vague referme.

SLIDE TAIL

faire deraper l'arriere de la planche.

 

VOCABULAIRE DE LA PLANCHE DE SURF

SHAPE

forme de la planche.

NOSE

avant.

TAIL

arriere.

PINTAIL

pointu.

RAIL

bord de la planche.

ROCKER

courbe generale de la planche vue de profil.

LIFT

rocker arriere.

SCOOP

rocker avant.

OUTLINE

forme generale de la planche vue de dessus.

TWIN FIN

planche a deux derives.

THRUSTER

planche a trois derives.

SHORTBOARD

planche entre 1.80m et 2.20m.

LONGBOARD|
(Malibu)

planche large de 2.70m et plus de long.

EVOLUTIVE

planche large entre 2.10m et de 2.20m.

GUN

planche etroite de grosses vagues entre 2.30m et plus de 3m.

 

ACCESSOIRES

WAX

paraffine.

LEASH

fil a la patte qui relie le surfeur a sa planche.

NOSE GUARD

embout de protection et de securite en caoutchouc sur le nose.

ANTIDERAPANTS

adhesif remplacant la parafine

WETSUIT

combinaison

 

COMPETITIONS

ASP

Association Surfing Professional organisant:
1-Le circuit World Championship Circuit, sorte de grand chelem d'epreuves comptant pour le titre mondial et reserve aux 44 meilleurs classes de l'annee precedente (les epreuves de Lacanau, Hossegor et Biarritz en font partie)
2-Le circuit WQS, qualifications

EPSA

European Professional Surfing Association, organisant un circuit europeen d'epreuves pro-am

ISA

International surfing Association, organisant les championnat du monde par nation



Haut de la page