Choix de l’étang  

Dans la présentation des étangs Palavasiens, nous avons traité les 11 étangs principaux. La simulation numérique ne pouvant pas porter sur l’ensemble de ces étangs, nous devons en choisir un.

Critères de choix :

Superficie des étangs :

Nous avons vu précédemment que la superficie moyenne des 11 étangs considérés est de 860 ha. Or l’étang ayant une superficie s’en rapprochant le plus est l’étang du Méjean avec une superficie d’environ 750 ha. Tableau récapitulatif.

Profondeur des étangs :

La moyenne de la profondeur moyenne des étangs est de 0.6m. Deux étangs sont représentatifs de cette profondeur : les étangs de l’Ingril et du Méjean, ils ont des profondeurs moyennes de 0.6 et 0.7m respectivement. Tableau récapitulatif.

Développement urbain autour des étangs :

La carte présentée ci-dessous donne une idée de l’implantation des agglomérations autour des étangs palavasiens. Si nous ne tenons pas compte des délaissés d'étangs, deux zones particulièrement urbanisées sortent du lot : la zone autour de l’étang de La Peyrade et la zone autour des étangs de l’Ingril et du Méjean.

Les hachures sur la carte ci-dessus représentent les zones urbanisées.

De plus, en vue du développement futur de Palavas (projet de comblement de l’étang du Grec à l’aide d’une station d’épuration), l’étang du Méjean semble particulièrement affecté par l’urbanisation.

Pollution terrigène des étangs :

Seuls les étangs de l’Ingril et du Méjean subissent des pollutions terrigènes, ils sont en train de se combler, leur durée de vie est évaluée à moins de un siècle.

Bien que d’autres critères de choix soient envisageables, ceux-ci nous ont paru être les plus pertinents en vue de l’étude que nous désirions réaliser. Par le recoupement de ces critères, nous avons choisi l’étang du Méjean.

Continuer la présentation

Retour au sommaire Etang étudié

Retour au sommaire général