pulst.gif (11695 octets)

 

ligne.gif (1008 octets)

            Cette méthode suppose que la fonction d'emmagasinement S est invariable par rapport au débit pendant toute la durée de la crue.

            Il est difficile de définir a priori la vitesse de remplissage qu'il serait souhaitable d'adopter, c'est pourquoi dans le cadre de notre étude nous considérerons le cas "idéal" pour lequel la vitesse de remplissage est telle que le réservoir est plein à l'instant où la pointe de la crue atteint la retenue.

Pour un pas de temps de discrétisation Dt, la vitesse de remplissage est alors :

(V est en réalité un volume d'eau par unité Dt de temps)

Qmax est le débit de pointe;
Qbase est le débit de base (débit avant la crue);
Tmontée est le temps de montée (intervalle de temps séparant le début de la crue de son paroxysme, ici à Bompas).

ligne.gif (1008 octets)