Les pertes de charge :

        Notons tout de suite, que les coefficients de pertes de charge singulières sont différents selon que l'écoulement est en charge ou à surface libre. De même, bien qu'on connaisse la valeur du coefficient de Strickler, nous n'avons pas accès au coefficient de perte de charge linéaire. On se propose donc, en utilisant la loi universelle et en introduisant le coefficient de Chézy, de donner une valeur à lambda :

(Nous pourrions directement utiliser une formule de Colebrook pour obtenir lambda par itérations successives, mais elle nécessite la connaissance supplémentaire de la rugosité, ce qui peut compliquer les choses).

Alors :

Pour les pertes de charge singulières, on a

Nous allons donc préciser par la suite les valeurs prises par le coefficient K.

En charge : Entrée d'un regard (divergent) : K = 1;
                   Sortie d'un regard (convergent) : K = 0.5;
En surface libre : Sortie d'un regard (convergent) : K = 0.5.