Perspectives de développement:

        Dans le cadre de ce bureau d'études, il nous est apparu judicieux de développer plusieurs aspects du logiciel. Cependant, bien qu'ayant respecté le cahier des charges imposé, le travail effectué a mis en relief de nouvelles applications dont un utilisateur pourrait se réjouir, non seulement en vue d'être plus performant, mais aussi de se destiner à un public plus varié. Nous nous proposons donc, dans cette partie, de développer plusieurs directions de travail sur lesquelles se pencher; ces perpectives pourraient constituer une base pour un projet potentiel d'amélioration du logiciel ORAAGE.

Calcul des débits ruisselés :

         Dans la version existante, le logiciel est conçu pour une utilisation urbaine, et en plaine. Par conséquent, il pourrait être pertinent d'élargir le domaine de validité des calculs effectués par ORAAGE, en introduisant des formules de débits ruisselés, adaptées au bassin versant à forte pente. En effet, la formule de Caquot, utilisée pour le dimensionnement, ne permet pas ces calculs pour des pentes supérieures à 5 %.

        De plus, même si la formule de Caquot est conseillée par les circulaires ministérielles, les méthodes rationnelles de calcul de débits ne sont plus désormais les plus privilégiées. Un nouvel axe de développement du logiciel pourrait être la recherche de formules de ruissellement plus performantes.

Nouvelles contraintes de dimensionnement :

        En raison de la multiplicité des réseaux en milieu urbain (eau potable, assainissement, gaz de ville, électricité, téléphone, câble TV), il paraît inévitable qu'un nouveau réseau d'eaux pluviales en croise un ancien. Ainsi l'utilisateur est soumis à des contraintes géographiques d'interférence avec d'autres installations préexistantes. Comme ORAAGE ne permet pas actuellement de prendre en compte directement de tels problèmes, pourtant communs, il serait plus agréable d'autoriser l'utilisateur à rentrer des "zones d'ombres", interdites au nouveau réseau.

Automatisation :

        Les modifications que nous avons apportées au logiciel permettent d'optimiser le dimensionnement en fonction des contraintes de non débordement, de trop fortes vitesses et de coût. Dans l'avenir, il pourrait être bon d'automatiser cette optimisation, la rendant plus rationnelle et réduisant par là l'intervention de l'opérateur.

Choix des collecteurs :

        Dans l'avenir, un choix plus varié de collecteurs pourrait être offert à l'utilisateur. Les propositions pourraient concerner leurs formes (circulaires, rectangulaires), leurs matériaux de construction, permettant à l'utilisateur de mieux répondre aux différentes contraintes.

Aspect économique:

          Comme le logiciel est destiné à être sans cesse amélioré, il doit conserver une certaine perennité. Cette volonté pourrait s'accompagner d'une calculatrice destinée à convertir les coûts en Euros, ou d'un outil interne de conversion.