Un exemple fictif à Os les Bains

Contexte:

        Le paisible village d'Os les Bains, situé dans un environnement privilégié, est traversé par le tempétueux torrent "le Manou". Même si pour plus de 300 jours de l'année, le soleil illumine cette région, la pluie vient de temps en temps perturber la douce vie des Ossois. Pour permettre aux citoyens de dormir tranquilles les nuits d'orages, leur dévoué maire a décidé de rénover l'antique réseau d'eaux pluviales, qui inondait régulièrement le quartier des Basses Terres.

Contrainte de dimensionnement:

         Pour ne pas détériorer l'agréable cadre des promenades sur les berges du Ludo, l'exutoire du réseau d'eaux pluviales doit être placé à la cote 18 m NGF. Ainsi, le tombeau d'Ernest Lapomme, célèbre poète du pays, pourra être préservé; en effet cette auguste personne gît à la cote 21 m NGF.

Résultats du dimensionnement:

        Suivant les contraintes topographiques et pluviométriques du site, nous avons proposé un premier dimensionnement. Celui-ci est résumé par le tableau suivant:

       Mais ces quelques résultats ne tiennent pas compte de la possible submersion de l'exutoire.
       Grâce aux témoignages de quelques vénérables anciens du village - et nous profitons ici pour remercier Jean-Marie Dupécher, garde champêtre depuis cinquante et une années de services auprès de la population de Os les Bains, pour son aide précieuse - nous choisissons de prendre comme hauteur caractéristique des crues du Manou, la cote 19,5 m NGF.

       Cette information, nous permet de calculer la ligne d'eau dans le réseau.

       Le logiciel met bien en évidence que le quartier des Basses Terres est inondé par les eaux du réseau d'eaux pluviales, et nous comprenons alors aisément la colère des habitants du quartier.


Modifications:

        Nous proposons donc au maître d'ouvrage de modifier le diamètre du collecteur "N 2 à N 3". Le collecteur voit donc son diamètre augùenté à 1000 mm.

       Cette fois-ci, le réseau ne déborde plus. La submersion de l'exutoire n'empêche pas l'évacuation des eaux de pluie.

Conclusion:

       Pour répondre aux attentes de ses concitoyens, le maire d'Os les Bains pourra suivre nos recommandations. Même si éviter le débordement du réseau, engendre un coût supplémentaire pour la collectivité, les habitant des Basses Terres pourront dormir sur leur deux oreilles, et le maire assurera sa réélection.