barrbann.gif (7256 octets)

 

wb01012_.gif (1401 octets)

Le phénomène

            L'évolution du profil de la plage est assuré par un mouvement du sable en direction de la mer. Tous les modèles décrivant ce phénomènes prédisent la formation d'une barre sous-marine par transport et accumulation du sable à l'endroit où déferleront les vagues.

            Les fonds marins sont en effet sollicités par des courants alternatifs importants, qui atteignent par exemple 2 m/s par une profondeur de 10 m et par une houle de 5 m d'amplitude et 10 s de période, et subiront sur place une oscillation d'autant plus grande que la houle sera plus forte et les profondeurs plus faibles.

            La figure ci-dessous représente la formation de cette barre à partir d'un profil de plage initialement plan :

m319.gif (2752 octets)

            Il est important de préciser que seules les houles de cambrure supérieure à 2,5 % déferlent avant d'arriver au rivage et contribuent à l'édification de la barre. Les houles de cambrure moins importantes contribueront au phénomène de jet de rive et au transport sédimentaires longitudinal.

wb01012_.gif (1401 octets)

La mise en équation

            L'emplacement de cette barre sera évidemment fonction des paramètres de la houle - hauteur et longueur d'onde - ainsi que de la granulométrie du sable.

            On peut arriver à déduire une relation caractéristique du début d'entrainement des grains non cohésifs sous l'action de la houle. On obtient ainsi :

où :

D* diamètre caractéristique des matériaux du fond ;
R* nombre de Reynolds rapporté au diamètre des grains et à la vitesse de frottement.

            Sur la côte landaise, lles sédiments des petits fonds marins sont constitués de sables fins de 0,10 à 0,20 mm de diamètre.

            Cette vitesse de frottement est quant à elle fonction de la houle considérée et l'on peut écrire la relation suivante :

où :

H hauteur de la houle ;
T période de la houle ;
d profondeur au repos ;

L longueur d'onde de la houle.

wb01012_.gif (1401 octets)

Conséquences

            La formation de cette barre va conduire, sous l'effet d'une houle incidente oblique, à l'établissement d'un courant littoral de houle à l'origine des mouvements de sédiments parallèles à la ligne de côte.

wb01012_.gif (1401 octets)