cobabann.gif (14269 octets)

 

wb00532_.gif (2868 octets)

            Il apparaît que le phénomène de baïnes est extrèmement complexe, puisqu'il fait intervenir de nombreux paramètres, d'une part les caractéristiques de la plage ( profil côtier et sous-marin, granulométrie du sable,... ), et d'autre part celles de la houle incidente ( propriétés, variations temporelles,... )

            De plus, l'évolution des baïnes est lié à des phénomènes intermédiaires comme les courants et le tranport sédimentaire induits par la houle, ce qui la rend d'autant plus difficile à prévoir et à modéliser.

wb00532_.gif (2211 octets)

            De fait, les baïnes se révèlent imprévisibles, et ce a fortiori par le vacancier moyen. Il importe donc de suivre quelques recommandations afin de ne pas être emporté au large et noyé par un tel courant :

ne pas paniquer ;

ne pas tenter de nager à contre-courant sous peine de s'épuiser rapidement ;

nager parallèlement à la côte sur quelques mètres pour sortir du courant et pouvoir regagner la plage.

Et bonne baignade !

wb00532_.gif (2211 octets)