rehobann.gif (15905 octets)

 

line7.gif (1707 octets)

            On a vu que la direction de propagation de la houle incidente sur la côte landaise faisait une angle a avec la ligne de côte moyenne.

            Il faut toutefois prendre en compte le phénomène de réfraction de la houle. En effet, lorque celle-ci se propage dans un mileu à profondeur variable, sa célérité varie. L'expression générale est la suivante :

            En conséquence, la houle tourne de façon à ce que ses lignes de crêtes deviennent parallèles aux lignes bathymétriques, phénomène illustré par le schéma ci-dessous.

b45.gif (2455 octets)

Cet état d'équilibre n'est toutefois pas atteint si la houle est très oblique.

line7.gif (1707 octets)

            De plus, un haut-fond de dimension limitée joue le rôle d'une lentille convergente, comme l'illustre le schéma ci-dessous :

b48.gif (2648 octets)

            Ce cas est représentatif des effets de la réfraction sur une barre littorale entrecoupée de canaux de retours.

line7.gif (1707 octets)