Page précédente                                        SOMMAIRE                                    


CONCLUSION

 

Nous avons étudié la réflexion d’une onde longue au passage d’obstacles différents.

On a démontré que dans le cas du passage de l'onde sur un obstacle à front aburpt, que les coefficients de réflexion et de transmission ne dépendaient que des hauteurs d'eau en amont et en aval.

Dans un second cas, par la méthode WKB, il a été caractérisé une équation du coefficient de réflexion pour les faible pentes.

Dans une dernière partie, on donne des ordres de grandeurs pour des pentes particulières.

Les applications qui en découlent sont pour l’essentiel la réalisation de ports, ou encore l’étude d’estuaires et de lagons.

On veut pouvoir :

  


 Page précédente                                        SOMMAIRE