4 Observation des marées dans la Manche

En plus des forts marnages observés, la caractéristique majeure des marées dans la Manche est la diversité des hauteurs d'eaux d'un point à l'autre.

En effet la Manche est le siège de phénomènes de résonances des ondes de Kelvin, venant de la mer du Nord et du golf de Gascogne.

Ces ondes de sens opposés, se superposent et génèrent des lignes de marnages maximales, les lignes cotidales, qui se déplacent en fonction du temps. Il est à noter que ces lignes se déplacent autour de points présentant un marnage nul, les points amphidromiques.

De ce fait on peut très bien observer une marée basse à Calais et une marée haute à Saint Malo dans le même temps :

 Il est à noter que les méthodes d'observation par satellites permettent aujourd'hui d'observer la marée loin des côtes, et fournissent donc des données indispensables à la solution de tout problème d'hydrodynamique.