5 Modélisation et simulation

A l'aide de moyens de calculs puissants, il est possible aujourd'hui d'obtenir des simulations des marées dans la Manche. L'intérêt de cette prédiction des marées est l'utilisation par les navigateurs.

Différentes approches sont possibles. Plus particulièrement, des modèles ont été développés en utilisant une approche spectrale par élément finie. Par exemple l'équipe de R.A. Walters a modifié les équations de Barré de Saint Venant tel que le niveau de la surface libre soit calculé en utilisant une équation elliptique de type Helmotz. L'avantage de cette méthode est l'obtention de solutions stables avec un minimum de bruit numérique.

Le maillage utilisé est de type triangulaire :

De ce fait il a été possible de reproduire en détail les structures des onze composantes de la marée dans la Manche.

A l'aide de ces figures, on observe bien les lignes cotidales et les points amphidromiques.

Le caractère global des marées dans la Manche va donc être le fruit de l'interaction de ces diverses composantes.

L'Ifremer les a aussi modélisées et a élaboré une simulation (J.C Salomon & M.Breton).