Le milieu terrestre et le paysage


1.Le cadre géographique

Le site d'étude est situé sur la commune de Sète et il est localisé en bordure de la mer Méditerranée, entre la pointe du Lazaret (à l'est) et Marseillan-plage (à l'ouest). Il est situé plus précisément sur la plage de la Corniche.

Le littoral concerné par les aménagements projetés représente un linéaire d'environ 1.5 km limité par un épis à l'est.

Le rivage de part et d'autre de la zone d'étude est caractérisé par la présence d'ouvrages de protection contre l'érosion:

Notons, aussi la présence d'un chenal et d'un boomerang à l'entrée du port des Quilles (entre les quatre brise-lames et le boomerang).


2.Le cadre morphologique

Le littoral de la commune de Sète se caractérise par une côte basse et sablonneuse que l'on appelle lido.Le secteur de la plage de la Corniche était avant 1981 le siège d'une importante érosion qui mettait en péril la RN112 à l'entrée de Sète et avait pratiquement provoqué la disparition de la plage du Lazaret. Depuis la mise en place d'ouvrages entre 1981 et 1984, la stabilité est assurée et la formation d'un tombolo (voir photo ci-dessous) a considérablement augmenté la largeur de la plage utile. En revanche, la plage de Sète jusqu'à Marseillan présente la caractéristique d'une érosion d'intensité irrégulière mais notable. Il convient aussi de noter que la tempête de 1982 a provoqué d'importants dommages, en particulier dans les zones où l'érosion est la plus forte.


3.Les données humaines et culturelles

La commune de Sète est dotée d'un Plan d'Occupation des Sols (POS) approuvé par Délibération du Conseil Municipal (DCM) en date du 13 avril 1989. Il a été mis en révision globale en date du 22 novembre 1999.

Les terrains situés en limite haute du rivage sont classés en INAa . Cette Zone correspond à une zone non constructible. Les terrains situés en limite basse du rivage sont classés en NDl, cette bande correspond à la bande des 100 mètres le long du rivage, conformément à la loi littoral.

Une bande littorale comprise entre le rivage et l'isobathe -5m est réservée sur le POS pour la mise en place d'ouvrages de défense contre la mer.

L'espace littoral sur lequel les ouvrages seront construits, est soumis sur le plan foncier au statut du Domaine Public Maritime (DPM).

L'article 25 de la loi n°86-2 du 3 Janvier 1986 (dite loi littoral) précise que "tout changement substantiel d'utilisation des zones du domaine public maritime est préalablement soumis à enquête publique suivant les modalités de la loi n°83-630 du 12 juillet 1983".

La zone d'étude correspond à la partie est d'une vaste plage de 11 km environ. Il faut noter qu'il n'y a aucune habitation le long de notre site. Cependant, le haut de plage (entre la plage et la route) est aménagé dans un soucis touristique: vastes parkings, toboggan à côté du premier tombolo... Au niveau des quatre brise-lames, ont été installés quatre petits restaurants. Une rampe d'accés et un parking réservé entre le 2ème et le 3ème restaurant facilitent l'accés aux handicapés.

Le secteur d'étude est desservi depuis Sète et Agde par la RN 112 :


4.Le milieu naturel terrestre/Le paysage

Le milieu naturel est quasiment inexistant . Les tempêtes de 1981 et 1984 et l'érosion naturelle ont quasiment tout detruits de la végétation existante sur ce type de site.

L'homogénéité spatiale caractérise le paysage de la zone d'étude. Le paysage pour les usagers de la plage est marqué: